Belgotaku

Blog de Belgotaku

Toute l'actualité partagée par Belgotaku.

Vous l'attendiez, le bilan 2016 du blog ! Partie 2

12 Janvier 2017 - Maddilly

rnOgKyu.png

Les coups de du staff Blog !


Animation


mHrgqUJ.jpg


Arya Super lovers
Opening

Assez ambigu au début, cet anime fini par virer à l'inceste yaoi (vous ne pourrez pas dire qu'on ne vous avait pas prévenus). C'est l'histoire d'un grand frère qui va devoir prendre à sa charge son petit frère adoptif qu'il n'a plus vu depuis des années. Malgré le temps qui est passé, ils sont toujours autant attachés l'un à l'autre et le grand frère va apprendre à son petit frère, enfant sauvage sur les bords, comment vivre en ville. Déjà proches à la base, ils vont se rapprocher encore plus au fil des épisodes... Apothéose quand le petit frère entre dans l'adolescence et prend conscience de son corps, mais chut, je vous laisse découvrir...



m0NkrJR.jpg
Kyle hyde ❤ Mob Psycho 100
Opening

Mob Psycho 100 c'est LE one punch man de l'ésotérisme. D'ailleurs, c'est du même gars... On y retrouve un personnage doté d'un don d'exorcisme totalement surréaliste qui a pour but de se mettre au culturisme pour séduire une jeune demoiselle. Jusque là, vous allez me dire que c'est un reflet sans originalité de votre quotidien... Sauf que non : en plus de combats contre spectre, secte ou organisation secrète, notre héros devra travailler sur lui-même plutôt que de s'appuyer uniquement sur son don. Ce qui est plaisant, c'est le côté défoulant et explosif du titre, parfait après une longue journée, et le côté sincère qui offre des dialogues sur le savoir-vivre remettant tout le monde sur le même pied d'égalité. Personnellement, j'ai trouvé que les épisodes étaient mieux découpés que One punch man et plus divertissants. En bref, une bonne série, loin d'être stupide et qui cache derrière son côté spectaculaire une envie d’apaiser son spectateur avec humour, tact et bonne humeur.


2ej90my.jpg

Maddilly ❤ Garo - Divine Flame : the movie
Opening & Trailer

J'ai vu pas mal de (très) bonnes séries sorties cette année et c'est difficile d'en choisir une en particulier tellement les genres sont différents. Du coup, mon cœur s'est dirigé vers une valeur sûre : Garo un jour, Garo toujours. Cette année est sorti le film qui fait suite à la série animée Garo - Divine Flame. L'histoire de ce film prend place 3 ans après la fin de la série et reprend les thèmes qui lui sont chers (too much feelings ♥). Les nouveaux antagonistes bénéficient d'un traitement subtil qui permet de faire la lumière sur leurs personnalités au fil du rasoir sans pour autant les cataloguer trop vite, ce qui est parfaitement adapté à la durée du film. Et tout ça est encore plus beau à voir : une animation splendide, des chorégraphies de combat captivantes et immersives, des armures resplendissantes et encore plus clinquantes, un chara-design affiné et affûté... Je n'ai pas été déçue !

 

 

Sur papier



05Fzbhm.jpg


Arya Père et fils, de Mi Tagawa

Ki-oon ne fait pas que du survival, la preuve avec Père & Fils, un manga tendre et mignon signé Mi Tagawa. On y découvre la vie d'un herboriste ambulant qui, suite à la mort de sa femme, doit prendre son fils de 3 ans avec lui sur les routes. Loin d'être déprimant, ce manga plein de vie nous montre les liens qui se tissent entre le père et son fils. Avec des dessins très mignons et des personnages attachants, c'est ma série coup de cœur de 2016.




4yxdEuS.jpg

Kyle hyde ❤ Somali, de Yako Gureishi

J'aime le fantastique. Pas cet amour romancé, celui qui est simple et épuré. J'ai aimé ces films avec des marionnettes façon dark crystal, ses B.O et ses ambiances terrifiantes et envoutantes. Bref, j'ai aimé être détaché de ma réalité étant jeune. Aujourd'hui adulte je ne pensais pas retrouver cette sensation et pourtant si ! Somali, c'est un condensé de ce passé, un vent de fantaisie qui chamboule nos sens pour mieux nous amener à l'histoire. Un univers sauvage qui s'annonce immense, un duo de personnages attachants ou encore un dessin à l'image de ces automates et décors en papier platre, le tout s'illustre merveilleusement le temps d'une lecture. Old school but good school, c'est le terme parfait pour ce titre qui met tout le monde d'accord sur un genre.




LObgkId.jpg

Maddilly ❤ Marie-Antoinette, la jeunesse d'une reine, de Fuyumi Soryo

Dans ce tome, le récit est centré sur la jeunesse de Marie-Antoinette, un moment de sa vie assez peu abordé en fiction. Ce que touche Fuyumi Soryo devient précieux à mes yeux et ce petit bout d'Histoire ne fait pas exception. On retrouve les qualités de cette mangaka à la lecture : précision, soin des détails, beauté du trait, profondeur des personnages et souci de la transmission des émotions, des ressentis. Un vrai bonheur.
gI3q1t4.jpg


 

 

Maddilly ❤ Rohan Kishibe, de Hirohiko Araki

 

Ce tome est un recueil de plusieurs récits ayant chacun pour protagoniste Rohan Kishibe, personnage de la saga Jojo's bizarre Adventure. Ambiance déstabilisante, mystérieuse et avec un soupçon d'horreur... Ce one-shot est aussi savoureux pour les fans de Jojo que pour les néophytes : n'hésitez plus à le découvrir !

 

 

 

C'est parti pour une nouvelle année



0mPBw3g.png


Et voilà, le récap' c'est terminé (hey la partie 1 c'est par ici) !

L'année 2016 a été chargée en émotions et on espère la même pour 2017 !

Plus de solidarité entre les teams BGO, de l'amour et de la haine, de l'aventure et du drame, de l'actualité et de vieilles histoires de grand-mère... Quelques changements et autres surprises vous attendent : restez branchés sur le blog !

Lire les commentaires

Vous l'attendiez, le bilan 2016 du blog ! Partie 1

11 Janvier 2017 - Kyle hyde

uFIIpj6.png

Il était une fois Le Blog en 2016



Les sujets qui ont marqué nos kokoro

 

2016, l'année du crime ! Non, j'déconne, c'était juste une intro d'accroche ... 2016 c'est l'année où notre partie Blog s'amuse. Est-ce bon ou mauvais ? Les notions de bien et de mal sont définies par qui ou par quoi ? Tant de questions qui n'ont pas leur place dans cette introduction...
Alors pour revenir au sujet, comment résumer cette année sans en faire de trop et avec un ton neutre ? Simplement avec une sélection de 5 sujets qui définissent assez bien l'ambiance qu'il y a eu ! Et si t'es pas d'accord, ben tant pis, envoie une lettre de mécontentement à bgo-sav@bgo.net.

► Eisaku Inoue (MIA 8) Lien

niveau de difficulté de participation : fan | genre : compte-rendu | âge requis : de 7 à 77 ans

 

► Panini, tu crains ! Lien

niveau de difficulté de participation : vieux lecteur | genre : coup de gueule | âge requis : 30 ans


► Okita Sôji Lien

niveau de difficulté de participation : amateur | genre : culture | âge requis : de 7 à 77 ans


► La patte du Bisounours - les bishonen Liens : partie 1 - partie 2 - partie 3

niveau de difficulté de participation : neutre | genre : baveux | âge requis : 13 à 29 ans


► Spécial Halloween sur BGO Liens : partie 1 - partie 2

niveau de difficulté de participation : neutre | genre : frissons | âge requis : 523,4 ans

 

Les chroniques



En plus de baigner dans l'amour, la complicité et la passion, la team blog vous a fait bénéficier en 2016 de nombreux articles ou informations de façon hebdomadaire. Parmi les sujets qui se démarquent des billets comme les sorties de la semaine ou d'animes, voici une sélection à effet flashback ! Vous pouvez ainsi, via un misérable clic, vous retrouver dans le passé et profiter des heures de gloire du blog via ces articles. Bien sûr, la sélection de ces derniers est totalement impartiale et organisée par un petit groupe de leur côté, en gros, une bande de génies qui savent ce qui est bien pour vous !

En dehors de ces plaisanteries, on constatera que, mine de rien, l'investissement pour l'écriture et la mise en page (une vraie plaie pour nous et vous) est 100% offert par nos soins ! Et ouais, une marque de fabrique assez anodine mais qui est constante dans chacune de nos activités liées à la communauté. Bref ! Assez de blabla et à vos clics, c'est l’occasion de découvrir ou redécouvrir (<= phrase bateau, on le sait) ces titres qui auront marqué nos cœurs.
IQy4OQA.png



Rainbow Days de Minami Mizuno (Kazé)
Le Requiem du Roi des Roses d'Aya Kanno (Ki-oon)
Gun Frontier de Leiji Matsumoto (Black Box)
Desperate Housecat & Co de Rie Arai (Akata)
Cutie Honey de Go Nagai (ISAN Manga)



Le beau discours


3kIAvsm.jpg

Les remerciements, c'est une marque de respect. Quelque chose qui va au-delà du ressenti et qui touche plus à la raison. Le mot "respect" est souvent maladroitement utilisé et parfois même pour imposer une frontière dans un sujet/débat/votre vie.

Mais les remerciements, c'est une forme d'hybride entre reconnaissance et le respect. Cette année 2016 a été la fin du parcours de certains membres phares du blog *ooooh du public*.

Et ouais, c'est ainsi que des gens comme Vagabond, Marty ou Jonô achèvent leurs travaux et leur accompliss ement à travers le blog. Ils rejoignent les étoiles, là où le malheur ne peut les toucher et où le fléau et l'orgueil des Hommes n'a pas le bras assez long pour les atteindre. Levez les yeux vers les ciel les amis ! Et regardez à 3 heures vers la Grand Ourse et vous les verrez ... les constellations qui brillent en leur nom.

De la part des gens, merci à eux.

PS : si vous pleurez, c'est normal, j'ai mis beaucoup d'émotions.


Et pour une dose supplémentaire d'émotions... voyez la seconde partie et les coups de cœur du staff blog !

Lire les commentaires

Expo Ukiyo-e au Musée du Cinquantenaire

16 Décembre 2016 - Maddilly

Fumfje5.jpg

Ukiyo-e



Les plus belles estampes japonaises

 

Exposition au Musée du Cinquantenaire

[ Parc du Cinquantenaire, n°10 / 1000 Bruxelles ]

_________________
 




À l'occasion du 150e anniversaire des relations belgo-japonaises, le Musée du Cinquantenaire invite son public à venir découvrir sa prestigieuse collection d'estampes japonaises. Une sélection de pas moins de 416 estampes est exposée. Deux phases d'exposition sont au programme à cause de leur sensibilité à la lumière et le changement aura lieu à partir du 19/12/2016.

Depuis ses débuts en noir et blanc vers 1720 et jusqu'au début du XXe siècle, l'art japonais de l'estampe fascine et émerveille. L'exposition met l'accent sur les œuvres polychromes des XVIIIe et XIXe siècles, ainsi que sur les nouvelles estampes du début du XXe siècle (shin-hanga). Des œuvres plus spécifiques seront également présentées, par exemple les luxueuses éditions privées (surimono), des estampes érotiques (shunga) ou encore la production raffinée d'Osaka (kamigata-e).

MHdcxSq.jpg









Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de l'exposition. ;)















Un super événement à ne pas rater ! Big news : Belgotaku te fait gagner 4 entrées + le catalogue sur Facebook !

Lire les commentaires

★ Spécial Halloween sur BGO ~ épisode 2 ★

31 Octobre 2016 - Maddilly

hRqrVhN.png

1I5MMnY.png

Octobre, c’est le mois des transitions : l’automne est là, le jour cède de plus en plus à la nuit, la température diminue au dehors. Octobre, c’est aussi pour les amateurs d’horreur le mois où l’on se prépare pour le 31 : Halloween.
Retrouve le premier épisode par ici pour une petite liste animée. Mais si tu es plutôt du genre à t'isoler près du chaudron bouillonnant pour lire un peu, tu es au bon endroit ! Voici des auteurs et des livres, conseils de (re)lecture...




xqtwF9h.pngXc21sXh.png

Quelques friandises


Y7GATDO.png


Mermaid Saga
[ Série Titre original : Ningyo shirīzu 人魚シリーズ Auteure : Rumiko Takahashi ● Magazine de prépublication : Shônen Sunday Année : 1984-1994 (VO) & 1998 (VF) ● Nombre de tomes parus : 3 (VO) & 1 (VF) ● Éditeur : Shogakukan (VO) & Glénat (VF) ]

Vous aimez les friandises qui datent un peu mais n'ont rien perdu de leur saveur ? Sirènes, immortalité, fatalité, errance, ennui, violence... beaucoup de thèmes sont évoqués et mis en scène à travers le parcours des deux protagonistes. Attention, âmes sensibles s'abstenir tout de même. L'auteure de Ranma 1/2 expose les choses de façon aussi crue que la chair de sirène. Cependant, c'est le genre de série qui marque à vie. Et la vie peut être longue... Plusieurs adaptations animées existent : 2 OAV et une série TV. Pour moi, rien ne vaut l'original, mais ces séries sont tout de même à voir, avec une préférence perso pour les OAV.

5jyc9pb.png




Contes cruels
[ One Shot Titre original : Zankokuna Dôwa-tachi 残酷な童話たち Auteure : Kaori Yuki ● Magazine de prépublication : Hana to yume Année : 1993 (VO) & 2009 (VF) ● Éditeur : Hakusensha (VO) & Tonkam (VF) ]

Sans être réellement terrifiant, ce recueil de vielles petites histoires gothiques de Kaori Yuki est tout à fait dans le thème. Les personnages aux traits angéliques contrastent avec la noirceur et la cruauté des histoires. Même si l'ensemble reste fort classique, c'est une ambiance digne des nouvelles d'Edgar Allan Poe. Une bonne façon de découvrir l'auteure ou de se plonger dans ses travaux de jeunesse et ce qui fait la quintessence de son style !

6vYj0FG.png



Black Butler
[ Série en cours Titre original : Kuroshitsuji 黒執事 Auteure : Yana Toboso ● Magazine de prépublication : Monthly GFantasy Année : 2006 (VO) & 2009 (VF) Nombre de tomes parus : 22 ● Éditeur : Square Enix (VO) & Kana (VF) ]

Tout comme l'univers de Contes cruels, celui de Black Butler n'est pas réellement effrayant. C'est surtout pour le cadre, les thèmes, les différents décors... tout se prête parfaitement à une ambiance Halloweenesque. Et l'un des deux personnages principaux étant un démon... difficile d'être plus au cœur du sujet. Si tu n'as encore jamais testé cette lecture, je t'y encourage vivement ! Une histoire savoureuse aux personnages attachants et intéressants à suivre, servie par le trait sublime (et qui ne cesse de s'améliorer) de Yana Toboso (je suis fascinée par le mouvement et le dynamisme dans son trait de crayon). Une référence en matière d'ambiance sombre et raffinée, le tout saupoudré d'humour et de drame bien placés.

2SXNjva.png


Le manoir de l'horreur
[ Série Titre original : Zangekikan 惨劇館 Auteur : Ochazukenori ● Magazine de prépublication : Gekkan Halloween Année : 1988 (VO) & 2004 (VF) ● Nombre de tomes parus : 10 ● Éditeur : Asahi sonorama (VO) & Delcourt (VF) ]

D'abord spécialisé dans des histoires courtes érotiques, Ochazukenori finit par se mettre aux frissons avec Le manoir de l'horreur. Il rebutera malheureusement ceux qui recherchent une certaine beauté graphique... pour les autres, c'est du pain béni : horreur pure, peurs d'enfants, actualité sanglante (de l'époque bien sûr, même s'il n'y a pas tellement de décalage), dérives des comportements humains, tout y passe. Il privilégie la brièveté des histoires, pour augmenter leur côté brutal et expéditif et ainsi être plus efficace. Cruauté, vivacité, dynamisme et grossièreté de son trait en apparence brouillon, en font une lecture sauvage et tranchante. L'auteur se propose en tant que narrateur et guide de ses histoires, à la manière du gardien des Contes de la Crypte, mais avec comme finalité une morale sérieuse.

6ROTCLE.png




La dame de la chambre close
[ One Shot Titre original : Zashiki Onna 座敷女 Auteur : Minetaro Mochizuki Année : 1993 (VO) & 2004 (VF) ● Nombre de tomes parus : 1 ● Éditeur : Kodansha (VO) & Glénat (VF) ]

Angoisse au rendez-vous avec ce one shot de l'auteur de Dragon Head ! Avec sa mise en scène et sa dynamique quasi cinématographiques, La dame de la chambre close nous plonge dans une atmosphère étouffante qui pèse et oppresse de plus en plus au fil de la lecture, tout en maintenant le suspens jusqu'au dénouement. Le style de l'auteur, qui joue sur l'équilibre entre expressivité et le côté figé des personnages, s'accorde parfaitement à cette histoire. C'est une lecture terriblement prenante où le malaise s'insinue lentement mais sûrement !




Quelques auteurs



AfdEH4v.png

● Junji I
[ Né en 1963 ]

On ne présente plus cet auteur prolifique au style tourmenté ! Ses nombreuses œuvres ont chacune des intérêts divers, mais si tu veux des valeurs sûres, tourne-toi vers Spirale et Tomie. Pour quelque chose de plus expérimental et déstabilisant avec des poissons (petits et gros) et du gaz, Gyo est plus que conseillé. Mais pour rester dans la sobriété et les classiques, tu peux lire sans crainte son adaptation de Frankenstein, un beau mélange entre l'Itô-style et l'esprit du livre à l'origine du mythe. Si toute sa bibliographie t'intéresse, viens voir de plus près les articles de quelques autres œuvres ici, et là-bas.

iscRz4h.png


● Knife Senno
[ Né en 1960 ]

Auteur un peu touche à tout à ses débuts, il a fini par se spécialiser dans l'horreur, pour le plus grand plaisir des lecteurs. Chez nous, ses oeuvres sont publiées chez Soleil et on y trouve Sister, La fin de l'Eden et Shitaro-kun. Meurtres, zombies, monstres, gore, jeux sur les peurs sordides et figures de poupées, pour un mélange de sanguinolent et de grotesque réussi !

tIHjSOm.png

Shigeru Mizuki (on a même un article sur lui sur BGO)
[ Né en 1922 - Décédé en 2015 ]

Un auteur culte aux œuvres très riches ! Pour un Halloween aux couleurs du folklore japonais, branche-toi Mizuki et lis Kitaro le repoussant, un manga qui a permis aux yokai et à tout ce savoir culturel de ne pas tomber dans l'oubli après la 2e Guerre Mondiale. Il existe également une adaptation animée assez courte et de très bonne qualité. Dans cette série, tu suis les aventures du dernier descendant d'une lignée de fantômes, accompagné par son papa qui est sorti de son œil. Côté fantastique, il y a aussi 3, rue des Mystères ! Il s'agit d'un recueil de petites histoires d'horreur plus classiques, avec un début et une fin à chaque fois. Les dessins de Mizuki sont ultra naïfs et vieillots, mais c'est tellement unique !

Merci à Kaf pour son aide précieuse. ☆


Sur Belgotaku



Sur le forum Belgotaku, on a aussi quelques petites choses pour te fournir ta dose de frissons sucrés !

La chasse est ouverte : récolte les friandises dispersées sur le forum !
Viens lire quelques histoires à propos de yurei, ces fameux fantômes japonais !
 


Pour l'épisode 1, c'est par ici !

 

Et toi, c'est quoi ton classique manga pour Halloween ?

As-tu déjà lu l'une ou plusieurs des œuvres présentées ?

Lire les commentaires

★ Spécial Halloween sur BGO ~ épisode 1 ★

26 Octobre 2016 - Maddilly

SRoG7qy.png

1I5MMnY.png

Octobre, c’est le mois des transitions : l’automne est là, le jour cède de plus en plus à la nuit, la température diminue au dehors. Octobre, c’est aussi pour les amateurs d’horreur le mois où l’on se prépare pour le 31 : Halloween.
Oui oui, c’est devenu une fête commerciale importée, blablabla, mais c’est surtout une bonne occasion pour être en phase avec la nature, s'entourer de citrouilles amicales, se plonger dans l’épouvante et frissonner d’effroi (et non de froid).





l46WWtx.pngtwmDDXh.png

Minuscule échantillon d'animation à travers quelques créatures fantastiques bien connues

Vampire

XqB9hQ4.png


Vampire Hunter D – Bloodlust Trailer en anglais & Article BGO
[ FILM Adaptation Titre original : バンパイアハンターD ● Réalisation : Yoshiaki Kawajiri ● Créateur : Hideyuki Kikuchi Studio : Madhouse ● Chara-design : Yoshitaka Amano & Yutaka Minowa ● Durée : 102 minutes ● Diffusion : 2001 ● Musique : Marco d'Ambrosio ]

En tant qu'amatrice de littérature fantastique classique, je trouve rarement mon bonheur avec les animes japonais, surtout lorsqu'il s'agit de vampires. On peut compter sur le film Blood - The last Vampire et la série Blood+ pour donner une touche plus moderne à cette créature à canines, mais lorsqu'il s'agit de traiter le mythe de façon basique, à savoir la version buveur de sang, c'est... plus délicat. Pari plus que réussi avec Vampire Hunter D ! Ce film est tout simplement parfait pour moi. C'est un concentré pur de récit fantastique et d'action, avec une esthétique fouillée et pesante, des personnages qui en imposent et une animation qui n'a rien à envier aux productions d'aujourd'hui. C'est sauvage, doux et triste. Une petite perle à voir et re(rerere)voir, non seulement pour les amateurs du genre mais aussi tout simplement si tu cherches un bon film de vampires !


 

Sorcière

VFBuy3i.png


Little Witch Academia Trailer
[ OAV Œuvre originale Titre original : リトルウィッチアカデミア ● Réalisation : Yoh Yoshinari ● Création : Yoh Yoshinari ● Studio : Trigger ● Chara-design : Yoh Yoshinari ● Nombre d’épisodes : 1 x 26 minutes + 1 x 53 minutes ● Diffusion : 2013, 2015 (série tv en 2017) ● Musique : Michiru Oshima ]

En réalité, cette série ne fait pas peur du tout, mais c'est vraiment difficile de trouver un anime où la sorcière est l'élément principal et apporte un élément fantastique prononcé. Parmi les rares, j'ai choisi celui-ci car c'est le plus sympathique de tous. Une animation de qualité au service d'un scénario simple, mais rudement efficace, le tout porté par des personnages attachants et funs : que demander de plus ? Si tu n'aimes pas frissonner mais que tu adores les animations bien léchées et la magie pétillante, Little Witch Academia est fait pour toi !
Pour les plus curieux, un making-of super intéressant et sous-titré en anglais est disponible par ici.


 

Sirène & co

Tb0yczP.png


Petshop of Horrors Opening
[ SÉRIE TV Adaptation Titre original : ペットショップ オブ ホラーズ ● Réalisation : Toshio Hirata Auteur original : Matsuri Akino ● Studio : Madhouse ● Chara-design : Hisashi Abe ● Nombre d’épisodes : 4 x 25 minutes ● Diffusion : 1999 ● Musique : Kazuhisa Yamaguchi ]

Il s'agit de l'adaptation de 4 chapitres d'un manga malheureusement non licencié chez nous. Chaque épisode raconte une histoire différente mais toujours en rapport avec le comte D et son animalerie étrange. Le spectateur suit les différents clients de la boutique et observe le délicat passage de leur rêve au cauchemar (car on sait tous qu'ils vont finir par briser leur contrat). Comment réagissent ces personnages face à l'interdit, au désir et à l'euphorie que provoque ce bonheur onirique ? Un mélange de mysticisme et d'épouvante, avec une pointe de drame qui rend ces petits épisodes savoureux.

 

 

L'horreur à la japonaise


UJ9prvF.png



Yami Shibai Opening
[ SÉRIE TV Œuvre originale Titre original : 闇芝居 ● Réalisation : Tomoya Takashima (saison 1), Noboru Iguchi (saison 2), Takashi Taniguchi & Tomohisa Ishikawa (saison 3) Studio : ILCA ● Nombre d'épisodes : 39 x 5 minutes ● Diffusion : 2013, 2014, 2016 ]

Yami Shibai puise son fond scénaristique dans les légendes urbaines et le folklore japonais. Sa particularité est de faire vivre l'horreur de façon brève et presque figée : non seulement les épisodes sont courts, mais ils se présentent aussi sous une forme particulière calquée sur le kamishibai (pièce de théâtre sur papier où un conteur ambulant présente son histoire en faisant défiler des illustrations devant les spectateurs). Cette inertie apparente installe une ambiance oppressante qui va crescendo. Un must see pour les amateurs d'images saisissantes et d'atmosphère tendue. Et si tu aimes les histoires d'horreur japonaises un peu plus classiques, tu peux aussi regarder Ayakashi ~ Japanese Classic Horror.

eCFBEuY.png




Ghost Hound Opening
[ SÉRIE TV Œuvre originale Titre original : 神霊狩 ● Réalisation : Ryutaro Nakamura Créateur original : Masamune Shirow ● Studio : Production I.G ● Chara-design : Mariko Oka ● Nombre d’épisodes : 22 x 25 minutes ● Diffusion : 2007-2008 ● Musique : Reiji Kitazato & TENG ]

Ghost Hound est à l'horreur ce que Shinsekai Yori est à la SF dystopique : une perle pas assez connue. L'histoire se fait plus dense à suivre au fil des épisodes, elle s'épaissit en même temps que la personnalité des protagonistes. Ce qui fait tout le charme de cette série, c'est l'ambiance particulière qui s'en dégage : en apparence, c'est un anime normal et pourtant, on finit par se sentir absorbé. Les lenteurs, les répétitions, les divers sons étranges que l'on entend parfois amplifiés... tout participe à construire une atmosphère oppressante, de plus en plus étouffante, où la frontière entre le délire et la réalité n'est plus si tangible.

rNGcQ0X.png




Laughing Target Une piste de l'OST
[ OAV Adaptation Titre original : Rumic World : Warau Hyouteki - る~みっくわ~るど 笑う標的 ● Réalisation : Motosuke Takahashi Auteur original : Rumiko Takahashi ● Studio : Warp ● Chara-design : Hidekazu Ohara ● Durée : 47 minutes ● Diffusion : 1987 ● Musique : Kuni Kawauchi ]

Mon petit coup de cœur. Il s'agit d'une OAV tirée de la série Rumic World et qui part d'une histoire simple où tout est une question d'ambiance, entre étrange, violence et séduction. La partition musicale joue un rôle prépondérant et accompagne à merveille le surnaturel. Ce petit bijou a bien vieilli et il te fera fuir si tu ne jures que par l'animation moderne et lisse, mais pour les autres... c'est un régal. Un classique efficace qui te fait passer par diverses émotions en moins d'une heure, à savourer absolument !





Sur Belgotaku



Sur le forum Belgotaku, on a aussi quelques petites choses pour te faire frétiller de peur !

Viens nous parler de ton expérience dans les jeux vidéo d'horreur !
Viens faire un tour dans le Manoir Matanor, en compagnie de Georges !
 


À suivre dans l'épisode 2 !

 

Et toi, c'est quoi ton classique japanim' pour Halloween ?

As-tu déjà vu l'une ou plusieurs des œuvres présentées ?

Lire les commentaires