Jump to content
Adova

Final Fantasy IX

Recommended Posts

Final Fantasy IX

large.Final_Fantasy_IX.jpg.6bbee8ebdfa15bd1474b3beb52a93b47.jpg

Voici le premier jeu vidéo auquel j'ai touché de ma vie. Le premier grand RPG qui a laissé sur moi une trace indélébile.

Pour commencer, voici quelques informations élémentaires sur le jeu trouvées sur JV.com
(http://www.jeuxvideo.com/jeux/playstation-ps1/00003234-final-fantasy-ix.htm)

Plateforme : PSOne

Genre : RPG - Aventure

Date de sortie (en France) : 16 février 2001

Classification : +12 ans

Mode de jeu : Solo uniquement

Éditeur / Développeur : Square Enix / Sony

Ce jeu comporte quatre CD et est distribué dans un premier temps dans un double boitier. Il est disponible sur Steam depuis le 14 avril 2016.

Voici le lien Steam pour ceux que cela pourrait intéresser : http://store.steampowered.com/app/377840/FINAL_FANTASY_IX/

 

Dans un deuxième temps, je vais vous donner quelques informations sur le scénario du jeu. Garanti sans spoilers !

Final fantasy IX a un scénario très complexe. Nous sommes plongés dans un monde différent du nôtre, ce qui procure un dépaysement total. Moins immersif à première vue que nos J-RPGS modernes tels que l'époustouflant Xenoblade Chronicles 2 et le superbe The Legend of Zelda : Breath of the Wild, il n'en reste pas moins un chef d’œuvre absolu.

Je vous remets ici une partie du synopsis tel que décrit sur Steam :

"Une troupe d'artistes ambulants, les Tantalas, projette de kidnapper la princesse Grenat du royaume d'Alexandrie.
Par chance, la jeune fille souhaite quitter son pays, et avec Steiner son garde du corps, elle rejoint le groupe de Djidane..."

Entre secourir des personnages, réagir aux différentes catastrophes et autres plot twists, ces derniers pouvant être tout aussi merveilleux que tragiques, le jeu m'a tenu en haleine et ne me lassera jamais, même si je l'ai recommencé trop de fois que pour les compter.

Parlons un peu des personnages. Il y a huit personnages jouables, mais il faudra toujours en choisir quatre pour le combat. Ils sont tous plus attachants les uns que les autres. À l'exception de Kweena (désolée mais non). J'ai une nette préférence pour Eiko Freija Bibi euh Djidane ! Difficile de choisir mon personnage préféré, tellement leur histoire à chacun est touchante et pleine de sens.

J'ai noté plusieurs belles citations de Final fantasy IX, mais je vous ai promis de ne pas mettre de spoilers, alors je vais juste vous offrir deux images officielles avec les citations qu'on retrouve avec l'écran titre, lorsqu'on le laisse attendre un petit instant. Chaque personnage s'est vu attribuer sa plus grande qualité ou le sentiment qui le décrit le mieux. Pour Djidane, il s'agit de la vertu. Pour Bibi, il s'agit de la tristesse.

large.FFIX_Virtue.jpg.c0d0ef2e3a0586091163d0bb5d530407.jpglarge.FFIX_Sorrow.jpg.7efaedd1e90fdc891bb44c5c436f1285.jpg

Traduction :

- Djidane : On n'a pas besoin d'une raison pour aider les gens. (ma traduction)
A-t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un ? (traduction officielle)
- Bibi : Comment prouve-t-on que l'on existe ? Peut-être n'existons-nous pas... (ma traduction)
Vivre, c'est prouver qu'on vit ? (traduction officielle)

Dans un troisième temps, je vais vous parler du gameplay et des différentes quêtes annexes disponibles dans Final Fantasy IX.

Il s'agit d'un jeu dans lequel on a accès à un monde ouvert. On peut explorer celui-ci à pied, en bâteau, en volant (de différentes façons d'ailleurs !) et à dos de certaines créatures totalement adorables (pas de spoiler j'ai dit !).

Les combats se déroulent au tour par tour, avec une jauge ATB (Active Time Battle). Un screenshot de combat par exemple :

large.5a8361d504286_667562503_preview_Number027.png.1f3bc7d8e7e94643751d53c3581b5a57.png

On joue comme je l'ai dit avec quatre personnages et on choisit à chaque fois une action par personnage, en essayant de tout coordonner efficacement.

Il y a différentes compétences intéressantes que l'on apprend en portant certains items. Tous les items ne peuvent pas être portés par tous les personnages évidemment. Il y a des compétences passives et des sorts de magie blanche, noire ou bleue ou d'autres techniques d'escrime, de voleur, etc. qui peuvent être lancés de manière libre en combat, contre alliés ou ennemis. Il existe bien sûr aussi des attaques physiques "de base". On peut retirer les équipements au fur et à mesure que le personnage a appris les compétences ou techniques pour de bon. Et on remet un autre équipement plus puissant ou plus utile à la place. Je peux encore vous dire qu'un personnage peut être joué de plusieurs façons, en fonction de votre style.

Chaque personnage a de plus une transe, c'est-à-dire un état de surpuissance, où il peut se déchaîner afin de défendre ce qui lui est cher, ou de combattre son destin.

Il existe différentes sortes de magasins dans les différentes villes et villages que vous découvrirez sur votre chemin à travers la planète Héra (et pas qu'elle en fait !). Il y a également des forges, ne jetez donc rien dans ce jeu, tout peut encore servir !

Les monstres sont également divers et variés. Un personnage les trouve tout aussi appétissants les uns que les autres ! Les connaisseurs verront de qui (ou de quoi) je veux parler.

En ce qui concerne les quêtes annexes, vous pouvez faire des quêtes en rapport avec ces petites boules de poils qu'on appelle les Mogs :

large.FFIX-Moogle_Concept2.jpg.682d2ee323f8fac60969a70ced93750e.jpg

Ou bien chercher des trésors à travers le monde sur le dos d'un Chocobo (j'ai craqué, il est trop mignon) :

large.chocobo.jpg.ff3efa68c22a06ad58170456ce51c189.jpg

Il y a de plus le fameux Tetra Master, le jeu de cartes auquel on peut jouer partout et n'importe quand, même quand le monde se dissout, explose, bout, enfin bref, quand vous voulez :

large.cartesffix.jpg.ecbc4f1f7b3f27d347e2a9423e16e735.jpg

Il y a d'autres mini-jeux tels que la corde à sauter ou la course à pied auxquels vous pouvez vous essayer ponctuellement.

 

Mon avis sur Final Fantasy IX :

Final fantasy IX, c'est le jeu qui a nourri ma passion pour le jeu vidéo pendant des années. Je ne savais même pas bien lire quand j'ai commencé ce jeu. C'est mon beau-père de l'époque qui est revenu un jour à la maison et qui a mis la boîte dans mes mains. Il ne savait pas alors quelle boîte de Pandore il ouvrait !

Combien d'après-midis ai-je passé à jouer à ce jeu avec mon frère ? Combien de fois ai-je entendu les mêmes musiques ? Les OST étant tout simplement magnifiques, je les écoute toujours. Elles seront toujours sur mon téléphone. Peu importe les années qui passent, je n'oublierai jamais le temps passé sur ce jeu. Je n'oublierai jamais ces moments passés à rejouer toute seule dans ma chambre alors que mon frère avait oublié ce qu'il signifiait pour nous, ce jeu. Il reconnaîtra cependant toujours la musique du menu principal. Il sera toujours attiré par la musique "The Place We'll Return To Someday" (L'endroit où nous retournerons un jour) et me dira : "Ah c'était terrible, ce jeu... Tellement beau aussi..."

Personnellement, il n'y a pas d'endroit où je retournerai un jour. Mais je reviendrai toujours vers ce jeu, quand j'ai besoin de me retrouver.

Car oui, ce jeu a une âme. Ce jeu renferme une histoire qui vous en apprend sur vous-même, sur ce que cela signifie d'être là, en vie, et ce que vous faites de votre vie. Si vous réfléchissez vraiment, vous trouverez la réponse, car elle est en vous-même, c'est ce que le jeu dit.

Final Fantasy IX veut vous transmettre un message. Il veut vous dire qu'il ne faut pas avoir peur. Qu'il faut vivre pour défendre ce que l'on juge bon. Qu'il faut tantôt se battre, tantôt fuir pour revenir plus tard, ou pour se remettre de ce que l'on a perdu.

Je ne peux que vous conseiller de jouer à Final Fantasy IX, pour l'amusement qu'il vous procurera et pour le message salvateur qu'il transmet.

Merci de m'avoir lue. Je vous laisse avec un beau fond d'écran de Grenat.

large.garnet.png.8c00c565fbbd49fc296e5889ab552607.png

Edited by Adova
Taille des images
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Punaise c'est magnifique, j'ai les larmes aux yeux tellement c'est beau. Pour moi c'est pareil que toi ça a été mon tout premier jeu et j'ai longtemps jouer se jeu avant de passer sur un autre jeu, je l'ai commencé tout gamin vers 5 6 ans je comprenais que dalle du scénario mais se jeu est tellement magique qu'à chaque partie que je joue je me sens toujours heureux et bien encore maintenant quand je joue FF9 je me sens comme à l'époque tout petit, tout bête et je fais toujours chier mon frère pour lui montrer les plus belles scènes. Depuis FF9 malheureusement j'ai plus jamais retrouvé se même plaisir dans aucun j-rpg. Final fantasy IX est magique, magnifique, c'est un jeu à faire absolument. Il est remplie d'émotions, on retrouve la joie, la tristesse, par rapport à l'histoire de chaque personnage et puis l'ost comme tu l'as dis est tellement magnifique on s'en lasse jamais. Bref bref ça commence à faire long tout ça pour dire que j'adore Final Fantasy IX et MERCI pour ce poste magnifique.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand jeu, c'est certain. D'ailleurs, c'est certainement le meilleur de la trilogie Playstation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

×