Jump to content
Sign in to follow this  
Arya

Celui que j'aime

Recommended Posts

Posted (edited)

RCjx4lKm.jpg

 

Synopsis

Celui que j'aime est un one shot des Clamp (qu'on a plus besoin de présenter). Ce one shot recueille 12 petites histoires parlant de l'amour chez les femmes. Chaque histoire fait 7 pages et est suivie d'un texte de 3 pages où l'auteure explique ce qui lui a inspiré l'histoire (une situation vécue ou racontée).

Chaque histoire parle de l'amour chez les femmes et des émotions qui y sont liées. On voit différents thèmes : vouloir être belle pour celui qu'on aime, s’inquiéter de la différence d'age, l'amour à distance, la peur de franchir le cap du mariage,...

 

Fiche technique

Titre original : Watashi no suki na hito

Auteur : Clamp

Tomes : 1 (one shot)

Année : 1995

Editeur : Tonkam

 

Mon avis

J'ai chopé ce manga en occasion au Pêle-Mêle. Jusqu'à présent la seule chose que je connaissais réellement de Clamp c'était l'anime Card Captor Sakura et j'avais envie de découvrir un peu plus ce groupe d'auteurs. L'avantage donc, c'est que je partais sans trop d'a priori. Ca me faisait un peu peur de voir que c'était beaucoup d'histoires très courtes (7 pages c'est chaud pour s'imprégner de l'histoire), mais je me suis dit que pour tester c'était un bon format... Et j'ai pas regretté !

 

J'ai beaucoup aimé ma lecture. Ce qui m'a plu c'est que chaque petite histoire évoque un point spécifique de la façon dont une fille peut vivre une relation amoureuse, et j'ai pu me reconnaître dans quelques saynètes. Ca m'a vraiment plu de voir qu'elles avaient réussi à retranscrire des ressentis et des émotions de manière fidèle. Il y a vraiment des moments où je me suis dit "ouf, y a pas que moi qui réagit comme ça".

 

Comme on aborde chaque fois un point spécifique à l'amour et pas une histoire d'amour entière, la longueur de chaque histoire tiens bien. Ici, ce n'est pas différentes histoires d'amour qu'on retrace, mais vraiment différents sentiments, émotions et tourments amoureux.

 

Comme c'était plein de petites histoires avec des personnages différents et traitant de thèmes différents, j'ai vraiment pris le temps de savourer ce manga. J'ai pris plaisir à lire une saynète en me levant et avant de me coucher. Je suis contente d'avoir fonctionné comme ça, car ça m'a permis d'avoir chaque fois un petit ressenti propre à la saynète qui restait un peu imprégné en moi après ma lecture.

 

Côté dessin c'est joli. C'est du pur dessin shojo avec des traits ronds et doux et des filles aux grands yeux.

 

Pour résumer, moi j'ai beaucoup aimé. Je trouve que les situations et sentiments sont très bien décris et on peut s'y reconnaître. Après, c'est peut-être parce que je suis moi même une fille amoureuse, mais j'ai beaucoup aimé ma lecture. J'ai trouvé que les émotions étaient vraiment bien renvoyées et certaines situations ont su faire écho à mon vécu (et c'est c'est pas tous les jours que je me reconnais dans des personnages de manga).

 

Bonus

Deux petites pages pour vous faire une idée du dessin (mais ça n'est pas significatif au niveau de l'histoire puisque c'est un recueil de saynètes)

 

2KgZlwj.jpggogXB9g.jpg

 

Edited by Mad Matanor

Share this post


Link to post
Share on other sites

~ Relu et validé par Mad Matanor ~

~ Ouhhh, des petits coeurs partout ! ~

 

 

L'amour est un sujet qui ne m'intéresse pas du tout dans les œuvres de fiction. Ce n'est pas que je déteste, mais les seules fois où j'apprécie sont lorsque le sujet est développé d'une manière marginale ou dans un contexte très particulier (comme dans Your Name, par exemple, avé le côté magique et occulte). Mais comme ma curiosité ne ferme jamais les portes et que tu sembles avoir été agréablement surprise par le réalisme et l'exploration de ces petits bouts d'histoire, ça me donne envie d'y jeter un coup d'oeil !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de finir de le lire et je pense comme toi, Arya, c'est très doux et très léger. Je ne suis pas trop shojo mais j'ai plutôt apprécié.

Et même si c'est, au niveau dessin, du Clamp "de l'époque", j'étais contente de voir que malgré le nombre de personnages féminins différents elles avaient toutes leur petite particularité.

Bref, c'est plutôt sympathique à lire !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×