Jump to content

Recommended Posts

Mad Matanor    89

Bul7stn.png

 

~\\ Haikyuu!! //~

 

 

 

 

__8DDLuEo.png
____________________________________La majorité des joueurs de l'équipe du lycée Karasuno, prêts à en découdre !

Synopsis


En allant à l'école, le jeune Hinata Shôyô est interpellé par les images diffusées sur les télévisions d'une vitrine. Un match de volleyball junior y est suivi. C'est à l'instant où un joueur plus petit que les autres entame une action flamboyante qu'Hinata trouve sa voie : de petite taille lui aussi, il veut suivre les traces du Petit Géant. Cependant, son collège ne disposant plus de club de volley, notre petit roux en devient un à lui tout seul et fait de son mieux pour s'entraîner avec ses amis venant d'autres clubs de sport, dans le but de participer avec eux à un tournoi. Peu efficace malgré toute l'énergie et l'incroyable détente d'Hinata, l'équipe perd face au Roi du Court, Kageyama Tobio. Hinata lui jure qu'un jour, il le surpassera.
Plusieurs années plus tard, Hinata rejoint le club de volley du lycée Karasuno, où étudiait le Petit Géant. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il découvre qu'il devra faire équipe avec son rival Kageyama !
D'abord dubitatifs quant à sa petite taille, les membres de l'équipe découvrent en Hinata une puissance de saut inattendue, et en Kageyama un passeur redoutable. Travaillant tous ensemble, apprenant et évoluant comme un vol de corbeaux tout juste formé, la nouvelle équipe de Karasuno va relever de nombreux défis sans jamais baisser les bras.






Fiche technique


20dNqob.png_____
__Connaissez-vous les signaux de l'arbitre au volley ? Hinata nous en montre un !

Série animée adaptée du manga du même nom.

Auteur : Furudate Haruichi
Réalisateur : Takayuki Hamana
Studio : Production I.G
Character Designer : Takahiro Kishida
Genre : shônen, sport, comédie, école
Première diffusion : 6 avril 2014 au Japon
Nombre d'épisodes : 60, 3 saisons à ce jour (02/2017)
Durée d'un épisode : 24 minutes
Statut : en cours

OAV :

  • Haikyuu!!: Jump Festa 2014 Special Nekoma (2014)
  • Haikyuu!!: Jump Festa 2015 Special Episode (2015)

Films animés :

  • Haikyuu!! Movie 1: Owari to Hajimari (récap de la saison 1) (2015)
  • Haikyuu!! Movie 2: Shousha to Haisha (récap de la saison 2) (2015)

Stage play :

  • Haikyuu!! Hyper Projection Performance (2015), mis en scène par Yoshiyuki Hori.

__
__
__

Mon avis


C'est Alistair qui, en me montrant des images de l'inséparable duo d'imbéciles que sont Tanaka et Noya, m'a amenée à jeter un coup d'oeil à cet animé qui avait l'air très rigolo. Vous vous en doutez, je n'ai pas été déçue !

Le ton général de la série est très optimiste, toujours encourageant les personnages et les spectateurs à affronter leurs doutes et à passer les obstacles. La série le fait d'ailleurs d'une façon très humaine, presque tendre, tandis que dans la majorité des mangas/animés de sport, tout ne se règle qu'avec la force brute (c'est-à-dire uniquement par l'entraînement intensif). Ici, outre les évidentes périodes d'entraînement (qui sont plus motivées par le besoin des personnages à mûrir intérieurement, et pas seulement dans leur jeu sur le court de volley), les évolutions passent en grande partie par les échanges entre les persos, leurs relations, parfois même leur disputes. Cela rend l’œuvre très accessible, même aux spectateurs qui ne pratiquent aucune activité sportive.
 
L'exposition du premier épisode passée, on entre dans le vif du sujet et on découvre un bout des compagnons d'Hinata et de Kageyama, qui leur apprennent déjà quelques bricoles. A partir de là, l'aventure commence vraiment !
 

0NVQMND.png__
_________________________________Quelques-unes des équipes rivales... Y a du monde !
Les persos
Le charadesign est si efficace qu'on reconnaît chaque personnage de dos, au loin, dans le brouillard (bon peut-être pas à ce point, mais vous avez l'idée). Nul besoin de couleurs de cheveux artificielles ni de coiffures improbables ! La taille, la carrure, l'attitude de chaque personnage sont différentes.
Compte tenu de leur nombre, d'ailleurs, c'est un sacré tour de force ! S'il y en a bien trois ou quatre (sur... une bonne soixantaine ? Au moins.) qui se sont autorisés quelques fantaisies, celles-ci restent réalistes (décolorations partielles, albinisme...). L'inventivité du mangaka originel concernant les coiffures est à louer avec beaucoup d'admiration : couettes, crâne rasé, bandeau, décoiffé, partiellement coiffé, court, long, mi-long, chignon, frange, mèche... Tout y passe avec beaucoup de naturel.
Les visages ont également droit à un traitement très précis, chacun portant des variations de proportions et de forme de menton qui mettent les habituels « formes d’œuf » avec des « mentons pointus » un petit peu moins utilisés. Les personnages passant le plus clair de leur temps en uniformes, ces caractéristiques physiques étaient vraiment celles à développer, et c'est réussi !
Et bien entendu, il y en a pour tous les goûts : quelles que soient vos préférences, vous vous trouverez des amis comme des amants ! Yeyyyy !

Les personnalités sont également très travaillées. Certaines sont très nuancées, d'autres plus exagérées, et toutes répondent aux situations en adéquation avec leurs particularités. Cela déploie un très large éventail de points de vue, tous modelés par le passé des personnages, leurs faiblesses et leurs convictions présentes. Les persos interagissent selon leurs propres préférences, formant des duos ou des trios qui paraissent logiques tout en s'enrichissant de la présence l'un de l'autre.
Je trouve vraiment agréable d'avoir réussi à donner à chacun une vraisemblance qui permet de s'y identifier, car sans idéalisation, sans perfection, il est plus aisé de faire passer des messages aux spectateurs : les personnages travaillent sur leurs défauts avec du temps, en se confrontant à des situations qui pourraient arriver dans nos vies à nous, et certaines paroles ont beaucoup plus d'impact ainsi.
En ce qui me concerne, certaines d'entre elles m'aident encore aujourd'hui à évoluer : « Il suffit d'un peu de curiosité pour faire naître une passion », prononcé lors d'un moment de gros doute de l'un des personnages, qui l'encourage à entreprendre et à apprendre sur le tas, plutôt que de rester sur ses acquis.
 
 
L'esthétique
Les couleurs sont plutôt saturées, ce qui assure une reconnaissance facile des uniformes sur le terrain et donne un dynamisme tout particulier à l'action. De plus, ça permet de faire sentir le ton positif et optimiste de la série !
L'animation est de très bonne qualité puisqu'il s'agit d'un animé récent, et les jeux sur le rythme des images sont utilisés pour créer des ralentis et des accélérations très à propos. Les actions décisives sont traitées avec beaucoup de réalisme dans leur temporalité, quitte à y revenir quelques instants plus tard sous forme de flashback pour en apprécier toutes les subtilités, toutes les informations (car le volley étant un sport d'équipe sur une petite surface, l'action d'un seul joueur a des conséquences sur tout le court). Les actions sont d'ailleurs très bien décomposées : c'est grâce aux changements de cadre et de vitesse d'animation que le spectateur comprend ce qu'il se passe, où et avec qui, en un temps donné. Ainsi, les matchs ne sont jamais ennuyants, car à la fois dynamiques et didactiques (le spectateur qui ne connait rien au volley a l'opportunité d'en décortiquer les subtilités et le plus aguerri profite de la belle action).


o1n1Aqe.gif_______01RxLdO.gif
_________L'action est décomposée de manière à ce qu'on en perçoive tous les points de vue.___________Exemple du style graphique,voire calligraphique, utilisé pour montrer la vitesse et la puissance de ce joueur de Seijo.


Contrairement à Prince of Tennis, ici point de lancés lumineux ou de services faisant des étincelles. Les effets spéciaux sont au placard et l'animé n'en a pas besoin de toute façon. Les jeux de rythme et les mouvements d'éléments secondaires comme les gouttes de sueurs, les vêtements ou les déplacements d'air suffisent amplement à rendre compte de la force et du contrôle des joueurs sur le ballon. Les animateurs ont fait un énorme travail de recherches pour faire des équipes et du ballon des entités entières mouvant en interaction continue, soulignant une fois de plus l'ambiance réaliste et sans artifices de la série.
 
 
Psi5UZg.png__
___Couverture du volume 2 de l'OST, starring Yama-dorable et Tsukk-amer.
Le son
Le sound design est adéquat : ni trop de crissements de chaussures sur le parquet, ni trop peu, des chocs sur le ballon différents, adaptés à chaque façon de le frapper, quelques sons de souffle pour appuyer la sensation de vitesse, des petits bruits rigolos pour ponctuer une situation cocasse... Tout est bien dosé, comparé à la majorité des shônen/animés de sport que j'ai pu regarder jusqu'à présent. Tout est en nuance !
 
L'incroyable travail des seiyuu mérite d'être souligné : je trouve le jeu de la majorité très juste, très fluide ; il donne aux personnages plus de vie et de caractère qu'ils n'en ont déjà ! J'offre ma mention spéciale à Yuu Hayashi, doubleur de mon mari Tanaka, pour sa capacité à changer de ton, d'expression, de rythme et de volume à volonté ! ♥ Outre mon favoritisme évident, il s'est magnifiquement adapté au caractère extrême de cet idiot, qui peut passer de l'énervement à la gêne, du rire au plus grand des sérieux, du doute à l'affection, en quelques secondes seulement.
La performance qui m'a le plus marquée est la façon dont il prononce « Sensei » dans l'épisode 2, après que Sugawara le reprenne à cause de son manque de respect sous la surprise de l'arrivée du directeur de l'école : un souffle très particulier qui s'étrangle presque dans un hoquet gêné entre les deux syllabes, dans lequel on sent toute sa nervosité en un seul petit mot. Gros big up, donc ! Wesh maggle !
 
L'OST est assez variée, les musiques sont toujours bien en lien avec ce qui se passe à l'écran. Les génériques sont assez différents, mais on retrouve quelques dénominateurs communs qui caractérisent la série : l'envie de mûrir, la volonté de surmonter les obstacles avec optimisme, les choses qu'on peut accomplir ensemble. Ces musiques remontent le moral quand on se sent patraque, et donnent du courage lorsqu'on doit accomplir quelque chose (un travail à rendre ou une séance de sport : testés et approuvés ;D) !
 
 
 


三(‘ω’)三( ε: )三 Concluroule (.ω.)三( :3 )

 


Meilleur animé de sport de tous les temps : réaliste et fun, plein de bons messages et de conseils subtils pour s'améliorer et trouver sa voie, c'est un véritable coup de coeur (Alistair, je te dois une reconnaissance éternelle) ! ♥♥♥ On est très impliqué dans les aventures des équipes, quelle que soit notre préférée. L'évolution des personnages, autant en tant qu'athlètes qu'en tant que personnes, est un plaisir à suivre.
Le trait et les couleurs sont très agréables, le suspens et les scènes de tranche de vie également. Cela promet de bons moments à passer devant son écran !
 
Cet animé m'a beaucoup touchée et beaucoup apporté sur un plan personnel (c'est dingue comment une petite chose peut faire un déclic à un moment donné). En bonus, je me suis mise au volley avec Ali en suivant ce principe de rester curieux et d'essayer, ne serait-ce que pour voir, et ça fait plusieurs mois qu'on touche du ballon. Je m'amuse autant sur le court, malgré mon niveau de débutante, qu'Hinata avec ses amis ! (Je tiens à préciser qu'à la base, je suis absolument pas intéressée par le concept-même de sport, ce qui montre que cet animé est efficace et qu'il faut effectivement garder sa curiosité ! ^^)
 
Je ne saurais que trop le recommander à quiconque aime rire et l'optimisme intelligent (et non pas le positivisme naïf et irréaliste de certaines œuvres), et qui apprécie de se sentir impliqué dans l'évolution de personnages très différents les uns des autres, mais toujours vraisemblables et dynamiques !

 

GO GO LET'S GO LET'S GO DATEKO !!

(les vrais savent)
 



7IOOsnk.gif
Kageyama, Hinata, Nishinoya et Tanaka, les imbéciles de Karasuno. ♥

 

 

 

Divers


 

Opening :
Imagination by SpyAir

 


Ending :
Tenchi Gaeshi by NICO Touches the Walls

 



DVDs : les deux premières saisons sont disponibles en coffrets DVD et Bluray.

L'auteur : Furudate Haruichi est un mangaka né en 1983 dans la préfecture d'Iwate. Son œuvre la plus connue et la plus importante est Haikyuu!!. Ses autres créations sont King Kid (2008) et Kiben Gakuha, Yotsuya Senpai no Kaidan (2009 - 2010), ainsi que Nisekyū!! (2012) en collaboration avec Naoshi Komi.


Sources


Furudate Haruichi - IMDb : http://www.imdb.com/name/nm6794152/
Haikyuu!! Wiki : http://haikyuu.wikia.com/wiki/Haikyuu!!_Wiki
Toutes les saisons et tous les OAV - My Anime List : https://myanimelist.net/search/all?q=haikyuu
Haikyuu!! (TV) - Anime News Network : https://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=15683
Edited by Maddilly
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maddilly    411

Wouw ! Je relis ça dès ce soir mais je tenais déjà à te dire : C'EST TROP COOL. :joie:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mad Matanor    89

Ooohh merciiii ! ❤︎❤︎

Je suis heureuse de l'avoir enfin écrit ! Cet animé (et le manga, mais je suis pas la plus avancé dedans pour en parler) en vaut tellement la peine qu'il lui FALLAIT sa place dans la section~~

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maddilly    411

Article relu et validé par Maddilly !

Merci pour le partage ! \o/

 

 

Bon là présentement je n'ai pas le temps de rédiger un commentaire aussi long et élogieux que je le voudrais. T_T

Donc je vais me contenter de dire que Haikyuu, là où j'en suis (fin de la saison 1) c'est vraiment pas mal et que je suis globalement du même avis que toi. Merci pour cet article complet et rédigé avec amour. :joie:

Et I'll be back plus tard pour développer ! \o/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Clad    1

J'ai vu les 3 saison et les 2 oav et franchement, il est clairement parmi mes animée préférée.

Je fais jamais de sport, je me disais que j’allais pas voir plus que 1 épisode et finalement j'ai tous dévorée haha.

 

A vrai dire, j'ai même peur de regarder les autres animée de sport vue qu'il est considérée comme le meilleur. :P

 

J’espère vraiment voir une saison 4.

 

Au-faite, il existe le stage play en vostfr?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mad Matanor    89

Bon là présentement je n'ai pas le temps de rédiger un commentaire aussi long et élogieux que je le voudrais. T_T

Donc je vais me contenter de dire que Haikyuu, là où j'en suis (fin de la saison 1) c'est vraiment pas mal et que je suis globalement du même avis que toi. Merci pour cet article complet et rédigé avec amour. :joie:

Et I'll be back plus tard pour développer ! \o/

 

 

Tee-hee ! J'ai hâte de lire ton avis~~

 

Au-faite, il existe le stage play en vostfr?

 

Peu regardante, j'ai arrêté mes recherches au eng sub. Il était assez difficile à trouver à ce moment déjà de base, mais peut-être que des francophones ont pris la peine de le traduire depuis.

Je l'ai beaucoup, beauuuucoup aimé ! C'était la première fois que je regardais un stage play, et franchement, j'ai été époustouflée par l'utilisation intelligente de la projection (étant dans les medias graphiques et étant sensible aux aspect techniques et de mise en scène, bien que pas pro du tout, je ne m'attendais pas à être surprise par tant d'ingéniosité). Les comédiens sont très bons et se sont entraînés au volley pour en saisir toutes les subtilités de mouvements, et les chorégraphies met en valeur leur travail.

J'ai un peu du mal, encore aujourd'hui, avec celui qui joue Hinata. Son jeu ne me parle pas tellement question expression corporelle (par contre il dit bien ses répliques à la Hinata, avec le bon ton et tout).

 

J'espère que tu le trouveras en vostfr, ou que tu trouveras en toi la volonté de le regarder en eng sub, car il vaut l'expérience. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ritsu    16

Je l'ai fini il y a peu et je l'ai également apprécié :).

Merci pour ce bel article qui manquait ;).

Edited by Ritsu
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kuro    739

Je suis en train de regarder Haikyuu en ce moment, et c'est terriblement accrocheur ! La bonne humeur et l'ambiance de l'animé sont des super atouts pour apprécier ! 

Je mettrais un avis plus complet une fois que j'aurais terminé mais pour l'instant c'est vraiment chouette :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
SilverBlue    1

Super article qui fait honneur à l’œuvre !

Je suis une fan inconditionnelle d'Haikyuu qui est le manga qui m'a réconcilié avec le genre des mangas sportif ^^

C'est beau, c'est prenant, on s'attache à tout les personnages ( so many ship *-* ) 

Bref c'est génial XD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×