Jump to content
Maddilly

Rainbow Days

Recommended Posts

gallery_2881_509_58782.png

 

Alors que la diffusion de l'adaptation animée a déjà commencé (disponible en simulcast sur ADN.fr), le premier tome du manga Rainbow Days fait son apparition dans les librairies francophones. Que nous réserve cette petite série ?

 

 

gallery_2881_509_37436.gif

 

Synopsis

 

Suivez le quotidien haut en couleur de quatre lycéens unis par une franche amitié et leurs histoires avec les filles !
☆ Natsuki, le doux rêveur au romantisme assumé.
☆ Tomoya, le playboy de ses dames adepte de la drague compulsive.
☆ Keiichi, un véritable sadique caché derrière son éternel sourire.
☆ Tsuyoshi, l'otaku timide et légèrement gaffeur aimant vivre à son rythme.
Malgré leurs différences, ils n'ont qu'un but : s'amuser et profiter à fond de leur jeunesse ! Un concentré d’amour et d’humour !

 

[cf. Kazé Manga]

 

Fiche technique

 

Titre original : Niji-iro Days - [ 虹色デイズ ]

Auteur : Minami Mizuno

Type :  shojo

Genre : comédie, romance

Année de publication : 2012 (03/02/2016 en français)

Éditeurs : Shueisha (Japon) - Kazé Manga (France)

 

 

Mon avis

 

gallery_2881_509_8368.jpg

[justify]Rainbow Days, c'est la nouveauté que tout amateur de bonne humeur doit lire absolument. Premier manga de Minami Mizuno paru dans nos contrées, il nous raconte le quotidien tranquille de quatre garçons aux caractères différents mais complémentaires. Déboires amoureux, mœurs décalées de certains, problèmes scolaires, innocence de la jeunesse et autres tracas adolescents sont de la partie. Ce qui fait la particularité de cette histoire ? Sa fraicheur et sa légèreté, mais aussi ses personnages simples et amusants.

gallery_2881_509_37175.jpg

Le héros, c'est Natsuki l'ingénu, fleur bleue à la naïveté à toute épreuve qui rêve de tomber amoureux d'une fille douce et mignonne. La chance lui tombe incroyablement dessus lorsqu'il se fait larguer le jour de Noël : une jeune fille déguisée en Mère Noël lui tend un paquet de mouchoirs pour qu'il puisse sécher ses larmes. Double coup de chance, il se trouve que cette jeune fille est dans son école. Natsuki est parti dans son délire romantique pour essayer de mieux connaitre et conquérir l'élue de son cœur.

 

Partant d'un scénario plutôt bateau, l'histoire porte pourtant le spectateur sans problème grâce à la bonne humeur et la naïveté de son héros, mais aussi grâce aux trois autres zigotos, qui soutiennent Natsuki tout en faisant avancer les choses de leur côté. Ils sont sympas, ils sont drôles, ils sont touchants, ils donnent envie de suivre leur(s) aventure(s) ! Les personnages féminins ne sont pas en reste car, même si leur présence est requise avant tout pour former des binômes avec notre quatre compères, elles ont toutes une indépendance dans le récit (et une sacrée personnalité pour certaines).

 

gallery_2881_509_19004.jpg

Outre le fait d'avoir des protagonistes masculins, une autre chose à laquelle je ne suis pas habituée dans les romances scolaires, c'est le couple déjà formé. Ici, Tsuyopon et Yukirin. Je ne doute pas que leur mise en couple mystère fera l'objet d'un ou plusieurs chapitre(s) par la suite, mais pour l'instant ils sont présentés comme des amoureux déjà établis avec leurs habitudes, leurs problèmes et leurs moments adorables. Leur côté otaku fait aussi du bien car ce n'est pas monnaie courante d'avoir des personnages de cette trempe avec une telle passion. Et puis je dois avouer que j'ai totalement craqué pour eux, que cela soit pour leurs moments à deux ou pour leurs caractères respectifs.

 

Kazé Manga a fait un relativement bon travail pour l'édition. Ce premier tome contient également deux histoires bonus : Notre Histoire est une petite romance courte qui m'a bien plus par son côté à la fois enflammé et amusant ; quant à La Légende de Natsutarô, il s'agit d'un délire folklorique de l'auteure avec les personnages de Rainbow Days.

 

Tout ça pour dire : lisez Rainbow Days ! Ça s'adresse à tout le monde et ça fait (sou)rire... quoi de mieux pour passer un bon moment ?

gallery_2881_509_16093.jpg

 

N.B. : Un manga publié dans un magazine shojo avec des représentants de la gent masculine comme héros, ça ne court pas les rues. Si ça vous intéresse, dans le même genre il y a Seiho Men's School, de Kaneyoshi Izumi et édité aussi chez Kazé Manga.

Edited by Maddilly

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hoo ça a l'air sympa en fait ! Y'a/y'aura (biffer mention inutile) combien de tomes ? Tu me les passes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'instant, il y a 11 tomes de sortis au Japon et il semble que la série soit toujours en cours. :D

Oui je te passerai ça sans souci. :3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a un anime en diffusion actuelement sur ADN.

J'ai regardé j'aime accroché

je vais acheter les tomes je pense parce que c'est bien fun

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hum, ça me fait vachement penser à Bienvenue au Club...

Ca à l'air construit un peu de la même façon et si c'est ça, ça peut franchement être sympa^^

 

Quelqu'un peut m'éclairer là dessus?

 

 

N.B. : Un manga publié dans un magazine shojo avec des représentants de la gent masculine comme héros, ça ne court pas les rues. Si ça vous intéresse, dans le même genre il y a Seiho Men's School, de Kaneyoshi Izumi et édité aussi chez Kazé Manga.

 

:D la petite info en lousdé

Share this post


Link to post
Share on other sites

~ Ce billet, initialement publié sur le Blog, a été retravaillé afin d'être rapatrié dans la section Articles. ~


~ Maddilly ~


Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai regardé l'anime et j'ai trouvé ça sympa. Les personnages sont tous attachants et il n'y a pas trop de mélo-drame, c'est cool :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et moi j'ai lu le premier tome et vraiment trouvé ça rafraichissant ! :D Vivement la suite !

Share this post


Link to post
Share on other sites

×