Jump to content
Sign in to follow this  
yeong

Spirale

Recommended Posts

SPIRALE


dTHhZYG.jpg



Synopsis :

(Source :http://www.manga-san...a/1432-spirale/)

La spirale, un symbole, un thème, une obsession, une porte vers l'angoisse la plus terrifiante. Quand une petite ville de campagne poisseuse, coincée entre un océan sinistre et une montagne oppressante se met a vivre au rythme d'événements hallucinés, la raison n'a plus sa place. Les individus se transforment, aussi bien physiquement que mentalement, pour ne faire plus qu'un avec cette force sans commencement ni fin, dans un mouvement aussi hypnotique qu'horrifique.

 

 

 

 

Infos :

Année : 1998
Type : Manga
Catégories : Seinen
Mag. prépub. : Big Comic Spirits
Genres : Horreur, Suspense
Public : + de 14 ans

Dessinateur : Junji ITO
Scénariste : Junji ITO

Série terminée en 3 tomes - Tonkam (ou alors le nouveau pavé OS de 660 pages)

 


Avis personnel :

Aspect : Un format (21*15), des belles couvertures (on dirait une aquarelle mise sur papier), un bon papier. Un résumé de l'histoire du tome au dos, une moyenne de 220 pages. A la fin, un mot de Junji Ito sous forme de mini BD.

Dessin : Junji Ito est doté d'un style particulier, réaliste s'adaptant parfaitement à des récits sombre et/ou d'horreur. Il nous plonge d'autant plus vite dans l'univers présenté. L'auteur ne s'encombre pas de détails.

Scénario : Il est basé sur un recueil d'histoires courtes (de qualité diverse) plus ou moins indépendantes tournant autour du même thème de la spirale. L'intrigue est captivante à souhait et plus on avance dans l'histoire plus la malédiction semble puissante et impossible à parer... Sinon, ce qui est un peu dommage c'est que cela est complètement imaginaire, enfin pas du tout réaliste comme scénario. Suite à l'ambiance générale, la fin noire est trop prévisible... dommage de ce côté-là également.

Conclusion : Un manga qui m'a empêché de dormir convenablement le soir de sa lecture, il a réussi ce qu'il avait à faire. x)
Un indispensable pour les fans d'histoires d'horreur ou un titre original pour les autres.

Edited by Maddilly

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, ce qui est un peu dommage c'est que cela est complètement imaginaire, enfin pas du tout réaliste comme scénario.

 

Bof, c'est juste un village maudit en fin de compte ... (je t'avouerais que j'ai eu un peu de mal à comprendre le sens de cette phrase).

 

Je me suis procuré l'intégrale qui est sortie il n'y a pas si longtemps. Et je dois dire que j'ai été fort déçu.

Le crayon est très horrifique, les mises en scène peuvent exprimer une ambiance intrigante ou des réalisations atroces. Mais cela ne fonctionne qu'avec les premiers chapitres et on finit par être immunisé par le style. D'ailleurs, les expressions des personnages sont quasi répétitives et même ça on finit par s'en lasser.

 

Le scénario ...

Que dire ... C'est juste un prétexte pour faire des chapitres de l'horreur avec pour thème "la spirale sous toutes ses formes". Durant plusieurs pages, je me suis demandé vers où voulait nous mener le mangaka et à la fin, j'en suis resté indifférent.

L'auteur introduit des personnages un peu au hasard, comme cette journaliste qui n'apporte rien au scénario et sera balayée aussi efficacement que par la manière dont elle est arrivée (et cela vaut de même pour les personnages secondaires).

On pourrait aussi se demander ce qui se tramait dans la tête du copain de l'héroïne, à toujours crier à la malédiction, mais qui ne fait rien pour s'enfuir tant qu'il est encore temps.

 

Enfin, il y a une petite montagne d'incohérence assez conséquente et qui font perdre de la valeur au titre. Le scénario avait un potentiel, mais gâcher par la succession de chapitre qui n'apporte rien de concret à la progression de l'intrigue. Dommage ...

 

PS: l'intégrale est juste impossible à manipuler en dehors d'un support (comme un bureau ou table), même si la qualité d'impression est superbe, le carton dur de la couverture rand difficile la manipulation de l'ouvrage ...

Edited by Kyle hyde

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le côté répétitif vient principalement du fait que ce manga était pré-publié mensuellement, avec l'obligation de poursuivre tant que la série fonctionne. Pour moi, le format feuilleton nuit à "Spirale" pour toutes les raisons que Kyle hyde a invoquées plus haut ; cependant, j'estime que le contrat a été rempli niveau horreur.

Pour le reste, Junji Itô s'exprime mieux dans des formats courts, et le fait que toutes ses oeuvres qui ont suivi Spirale sont essentiellement des one-shots me conforte dans mon opinion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu quelques chapitres il y a longtemps et, si certain mangas du genre réussissent parfois à attirer mon intérêt, ça n'a pas du tout été le cas de celui-là.

Personnellement, même pour les amateurs du genre, je ne le recommanderais pas :mellow:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est Yeong qui a réalisé l'interview ?
Blague à part ~

 

Il a l'air quand même vachement flegmatique comme gars.

Cela dit, c'est bon de savoir qu'il ne cherche pas à véhiculer des valeurs ou idées hautement intellectuelles dans ses œuvres ~

ça me rassure presque de savoir que c'est de l'horreur pour horrifié ~~

 

Cependant :

 

MS : Si on vous offrait le pouvoir de visiter l'esprit d'un autre artiste, pour vous faire comprendre son génie, son art, ce serait qui et qu'est-ce que vous ferez ?

JI : Ce serait John Lennon, pour rentrer dans sa tête et composer une de ses chansons avant que lui ne l'imagine.

 

Batard :'D

 

Merci pour le partage, ça a égaillé mon dimanche matin ~~

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×