Jump to content
Sign in to follow this  
Kyle hyde

Litchi Hikari Club

Recommended Posts

Kyle hyde    737

Litchi Hikari Club

 

gallery_222_91_76408.jpg

 

 

 

 

Histoire:

 

L’histoire nous relate la vie au sein de l’Hikari club. Composé d’adolescents, ces derniers sont loin d’être d’innocentes personnes qui rêvent d’un monde en paix et autres fleurs bleues. Leur but ? Créer un robot capable d’apporter à leur club une jeune fille qui les élèvera au rang de la perfection.

Mené par le terrible Zéra, l’empereur des ruines, les membres lui obéissent au doigt et à l’œil, mais bien que ces derniers lui jurent allégeance, il est sûr que tôt ou tard il sera trahi.

C’est ainsi que le cadre est installé, qui finira par trahir le club et son chef ? Que se passera-t-il quand leur robot finira par trouver la jeune fille tant attendue ? Le club restera uni malgré tout ?

Toutes ces questions trouveront une réponse dans un final sanglant.

Informations pratiques :

 

Auteur : Furuya Usamaru

Manga : Furuya Usamaru

Genre : Horreur/Suspense/Huis clos

Type : Seinen

Édition : Imho

Tome : 1 (one shot)

Anime : Non

 

 

 

 

Mon avis :

 

Litchi Hikari club est un huis-clos pour public averti, tiré d’une ancienne pièce de théâtre, les thèmes abordés sont la haine, la violence ou encore l’homosexualité.

Place à l’analyse d’un one shot qui aura le mérite d’attirer l’œil des fans qui sont à la recherche d’une histoire courte, mais efficace.

 

Pour commencer, son scénario ; certains diront que l’on aborde sous un œil nouveau le nazisme, la religion et j’en passe. Mais ça, ce n’est qu’un détail, car chaque lecteur ne restera pas indifférent face à ce titre et ce peu importe la manière dont il l’interprétera.

Doté d’une narration assez fluide et puissante, l’univers est vite installé et l’on est placé au premier rang de l’histoire. La trame est très claire et apportera toutes ses réponses dans ses dernières pages, ainsi le lecteur n’aura pas réellement besoin de se creuser la tête. Si l’évolution du club et de ses membres est un point important, il ne faut pas non plus oublier ce fameux « Litchi », le robot qui joue un rôle primordial dans le scénario. Il est en quelque sorte un Frankenstein qui amènera le trouble au sein du club grâce à la jeune fille qu’il aura kidnappée.

Vous l’aurez compris, le scénario ne tourne pas autour d’une seule personne ou groupe, mais dans l’ensemble de ses protagonistes qui sont tous liés.

 

Du côté graphique, c’est un dessin peu fréquent auquel nous avons droit, mais loin d’être désagréable. L’auteur est capable de réaliser des pages très sanglantes avec des détails qui appuieront la scène. Mais nous remarquerons aussi que les dessins des garçons sont parfois très efféminés, afin d’accentuer la « beauté » que le club recherche. Nous pouvons aussi apporter notre attention sur la gestuelle des membres qui est assez particulière.

 

Enfin, sa mise en page est assez correcte et permet de suivre l’histoire très agréablement.

Précisons tout de même que ce one shot est au prix de 15 euros, mais vu l’épaisseur et la taille de la bête, additionné à cela son scénario, on peut se dire que ça en vaut le détour.

 

Je dois dire que Litchi Hikari Club a été un titre que j’attendais depuis un moment, mais durant toute la lecture je ne me suis jamais senti à l’aise. C’est un petit mélange de crainte et de curiosité que j’ai eu, sans doute provoqué par cet univers sombre et fermé. Très intéressant grâce à son scénario peu conventionnel, il reste tout de même réservé à un public averti à cause de sa violence, scène de sexe entre hommes et j’en passe.

Maintenant que vous êtes avertis, je vous laisse à vous le bon choix de commander votre ticket afin d’être un spectateur de cette terrible pièce de théâtre.

 

Note : il y a un très bon message de l’auteur sur 4-5 pages à la fin du titre qui nous explique les origines du manga et sa perception du sujet.

gallery_222_91_74143.jpg

 

 

 

 

 

Corrigé par Lind Win. Merci pour cette super fiche !

Edited by Kyle hyde

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'en avais jamais entendu parler et j'avoue que le résumé me parle et vu ton avis, je vais très certainement aller lorgner de ce côté ^^

 

Par contre je n'ai jamais vu cette édition °.° Peut être à la J.E?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kyle hyde    737

Imnho est un de ces éditeurs qui ne font pas que dans le manga, mais aussi dans la BD.

Du coup, ils aiment s'orienter vers des titres un peu plus "extravagants " comme "Pilou apprenti gigolo" et qui ne sont pas longs à éditer (one shot ou 3 tomes). Avec une petite tendance à nous licencier quelques titres horrifiques.

 

Pour revenir à Litchi Hikari Club, je te le conseille vivement !

Le yaoi est très léger, mais a une part importante dans son scénario. Et c'est une bonne occasion de découvrir ce petit éditeur ~~

 

Edit: Non, je te le conseille pas qu'a toi. Je le conseille à toutes les personnes qui cherche un one shot de qualité !

Edited by Kyle hyde

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kaf    1408

Et voilà, je l'ai lu.

... J'en perds mon latin. :ph34r: Je crois que quelque chose comme ZOMGWTFBBQ pourrait convenir pour résumer mon avis.

 

Qu'est-ce que je viens de lire !?

omg_crap_rage_face-1.jpg

 

 

Je risque de répéter ce qu'a dit Kyle dans son avis : le maniérisme des personnages et leur efféminement (on dirait que l'auteur aime bien dessiner les mains lol), le gore et le sexe (nan mais c'est quand même trash quoi, niveau gore), les personnages complètement tarés et l'ambiance malsaine (à ne pas lire avant d'essayer de dormir mdrr)...

C'est vraiment très spécial, mais en tout cas y'a aucune doute, ce manga est unique en son genre ! Je ne regrette pas de l'avoir lu, mais... ouais, y'a des trucs un peu "too much" pour mon petit cerveau pur et innocent (lol).

A conseiller à ceux qui recherchent un manga différent, mais... qui ont l'estomac bien accroché !

 

 

(PS : Au niveau de Litchi, tu le comparais au monstre de Frankenstein, mais il m'a plutôt fait penser à Pinocchio !)

 

Edited by Kafannia

Share this post


Link to post
Share on other sites
yeong    35

Ah zut moi qui pensait que j'allais pouvoir faire la fiche, je suis à la bourre ^^'

 

Avis personnel :

 

Aspect : Un format (21*15), une couverture peu colorée et présentant tous les personnages. Par contre, le titre n'est pas des plus lisible. Pas de résumé au dos (juste une illustration). Le manga fait plus ou moins 325 pages. Il y a une postface de 4 pages de l'auteur à la fin (qui explique le pourquoi de ce manga).

 

Dessin : Le dessin reste dans le même genre que la couverture. C'est très noir et macabre et cela correspond à merveille au récit sombre et violent du titre. Certains personnages ont un air efféminé (Jaibo, je n'ai pas saisi tout de suite que c'était un mec) mais qui à son rôle dans l'histoire.

 

Scénario : Le Litchi Hikari Club est adapté d'une pièce de théâtre de la compagnie semi-professionnelle du Tokyo Grand Guignol, qui a parasité la scène underground de Tokyo pendant les années 80, grâce à ses interprétations glauques et essentiellement porté par un jeu très fort des acteurs.

L'auteur Furuya ayant été fortement impressionné pendant sa jeunesse et a décidé d'adapter la pièce au support manga (car la troupe avait été dissoute et il n'a pas pu en faire partie).

Ce manga est donc une relecture voire un hommage à la pièce qui l'a bouleversé...

La pièce aborde plusieurs thèmes tels que la violence (très présente, marquée de manière physique ou morale), l’homosexualité (qui permettera de comprendre le pourquoi du massacre), le fascisme (un leader absolu avec tous les pouvoirs, culte de la personne, mépris du l'Humanité ...) et la religion (vénération d'un Dieu, scène de trahison [ca faisait très dernière cène, je trouvais]...).

Malgré tout, nos "héros" sont tous des enfants qui méprisent du monde adulte et on une obsession pour les filles (mais ils sont incapables de les toucher).

Cette quête d'une perfection va se dénouer dans le sang...

 

Conclusion : Ce manga est plus qu'un grand massacre c’est une mise en scène de l’amour, de la folie et de la mort.

A conseillez aux gens ouverts à tous les types de manga mais averti.

Edited by yeong

Share this post


Link to post
Share on other sites
Obasan    18

Après beaucoup d'hésitation et de crainte (vu les commentaires) j'ai enfin ouvert ce tome (que j'ai eu la chance de gagner au concours d'automne) et quelle ne fut pas ma surprise ! Beaucoup moins noir que je ne m'y attendais. Oui il y a des morts, du sexe, quelques images et idées choquantes, mais dans l'ensemble ça passe.

J'ai retenu comme histoire celle d'un groupe de jeunes adolescents très mal dans leur peau (comme tout adolescent) cherchant par différents moyens d'atteindre leur idéal.

C'est sûr que je ne l'aurais pas acheté, mais je ne regrette pas de l'avoir lu.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kyle hyde    737

Et voilà, la new la plus terrifiante est tombée. L'été en anime est plutôt terne, mais cela risque de changer à la rentrée.

Une version anime fera son apparition sur les écrans du japon en Octobre de cette année. Le titre subira une petite modification et donnera : " Litchi de Light Club ".

 

Beaucoup de questions entourent cette adaptation, comme le studio qui a eu le courage de le réaliser ou encore, l'éventuel OST~

En tout cas, mon côté malsain semble content, donc, je ne vais pas le contrarier pour autant ~~

 

Source : animenewsnetwork

Edited by Kyle hyde
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kaf    1408

Et voilà, la new la plus terrifiante est tombée. L'été en anime est plutôt terne, mais cela risque de changer à la rentrée.

Une version anime fera son apparition sur les écrans du japon en Octobre de cette année. Le titre subira une petite modification et donnera : " Litchi de Light Club ".

 

munch_TheScream.jpg

Ca va être terrible.

 

Edited by Kafannia

Share this post


Link to post
Share on other sites
Arya    336

Woooow, je pense que les mots comme  malsain, perturbant, étrange, mal à l'aise, glauque, oppressant, machiavélique, totalement tordu, cru, complot, manigance,... Tout ça colle bien à ma lecture de litchi hakari club.

 

 C'est le genre de bouquin où tout le long de la lecture, je me pose des questions comme "pourquoi est-ce que je lis ça?" ou "comment l'auteur à pu pondre un truc pareil?". Mais même si c'est un peu perturbant à la lecture avec tous ces éléments inhabituels et le fait que l'histoire soit formée d'un ensemble d'éléments qu'on a tendance à bannir de notre société, qui sont vécu comme négatif (ce chef qui rappelle le nazisme, la domination/dictature, l'homosexualité, l'amour robot/humain, le meurtre,...). Malgré tout cela, on le lit quand même et étrangement, on en est pas dégoutté.

 

Ce qui m'a encore plus bluffé, c'est quand j'ai appris que c'était tiré d'une pièce de théâtre. Déjà en pondre un manga c'est gratiné. Mais quand je pense au gars qui a pensé ça pour le théâtre, aux acteurs qui l'ont joué,... Je me dit que ça a du être un truc vachement dur à créer et mettre en place. Tant au niveau de l'ambiance que des rôles et des actions, le truc entier est a peut-près un resquille de choses interdites. C'est le genre de pièce qui doit être vraiment impressionnante.

 

PS: je viens d'aller voir le premier épisode de l'anime par curiosité et c'est totalement nul. C'est plus un machin humoristique qui ridiculise le manga plus qu'autre chose. Les personnages n'ont même pas gardé leur rôle.

J'ai plus eu l'impression de voir un anime humoristique qui ne faisait pas rire. Ils ont pas du tout repris l'ambiance du manga... Dommage.

Edited by Arya

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kaf    1408

En effet, l'anime est on ne peut plus médiocre...

 

Par contre, "bonne nouvelle", une préquelle devrait être bientôt éditée par les éditions Imho : Notre Hikari Club, actuellement en 2 tomes au Japon. Ca raconte l'histoire de la création du club...

J'ai lu quelques chapitres en diagonale, d'ailleurs je sais même plus si j'ai réussi à la finir, mais en tout cas c'est dans la même veine que Litchi Hikari Club.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kyle hyde    737
Posted (edited)

Je viens de relire litchi hikari club ~~<3

Etrangement, je n'ai pas relu ma critique de l'époque, j'ose pas. C'comme ces acteurs qui ne veulent jamais revoir un film dans lequel il joue.

 

En gros, j'ai repris autant de plaisir à revivre cette pièce macabre.

ça se lit sans problème, malgré la connaissance du scénario j'étais toujours aussi pris par ce dernier et j'ai même compris/mieux interprété certains actes.

C'était  amusant car j'avais laissé des notes dans mon exemplaire. Et en relisant ces dernières, je voyais plus clair dans les messages et autre symbolisme idéologique véhiculé par cette oeuvre (<= phrase pompeuse attention attention attention).

Je ne vais pas refaire une xieme critique. C'est juste un message totalement axé sur mon ressenti et le plaisir (malsain) que j'ai eu à revivre cette histoire.

En plus, j'ai eu un petit vent de nostalgie par rapport à l'époque où j'avais lu ça ... AaaaAaAAAaah c'était tellement mieux avant ! On ne me disait pas encore que j'étais un troll au moindre faux pas ou j'avais encore des cheveux plaqués en arrière, je faisais encore des sorties BGO ET conventions ... En fait non, ce n'était pas mieux.

 

BREF si vous le n'avez pas encore lu, essayé le. Même si ça vous dégoute ou vous fait ressentir du mépris, c'est aussi ça de vivre une histoire ~

Et si vous l'avez déjà lu, bah planifié un jour pour y replonger. C'est un ordre.

Edited by Kyle hyde

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×