Jump to content

Psychos

Membre
  • Content count

    18
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Psychos last won the day on August 1 2015

Psychos had the most liked content!

Community Reputation

3 Yay ! Ton premier point, c'est le début de la gloire !

About Psychos

  • Rank
    Otaku néophyte

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Localisation
    Saint-Hubert / Paris

Goûts et préférences

  • Centre d'intérêts
    Photographie, informatique, géopolitique, histoire de l'art, histoire militaire, marines des 16-17-18eme siècles.

Recent Profile Visitors

163 profile views
  1. Merci ;) Avec le temps je serais plus mesuré en disant qu'il a bien vécu et qu'esthétiquement il est de moins en moins "appréciable"' mais que du coté narratif, il reste un des meilleurs, si pas "le" J'attends avec une impatience mêlée d'effroi le remake qui est sensé sortir cette année... (tout comme la suite de Code Geass d'ailleurs) (et en passant, désolé pour la longue absence : déménagement pour revenir vivre en Belgique ou ma maison était louée a des gens qui ne payaient pas, donc tribunal, travaux, emmerdes, etc. pour finalement retrouver mon chez moi :p)
  2. Psychos

    Et toi, à quoi tu joues ?

    tu devrais essayer Tales of Two Wastelands si tu as aussi le New vegas,c'est une "total conversion" qui relie F3 et FNV, ainsi, on commence dans les terres dévastées de Washington pour ensuite voyager vers le Mojave. https://taleoftwowastelands.com/ Psychos
  3. Gakko n'est pas du tout mon truc normalement, mais....le coté psychologique est....intéressant...disons qu'il faut se forcer pour regarder le 1er c'est très bien amené.
  4. Gakko Gurashi est...spécial, je vous recommande de vous accrocher pendant le 1er épisode, j'ai lutté héroïquement pour ne pas couper au milieu, je ne le regrette pas, un vrai coup de poing dans la figure (relativement prévisible mais quand même) Sinon, Gate - Jietai Kare no Chi nite, Kaku Tatakeri (ok, on diras désormais "Gate" hein)....j'adore cet anime, ils ont pas mal dévié vis à vis du manga (normal, il est assez crade par moment) mais l'histoire est sympa et les perso attachants je ne détaille pas plus, mais ce sont mes deux gros coups de coeurs de ce mois ci
  5. Psychos

    La faucheuse Qwaser Nyahahah

    Pareillement, un excellent anime (et le manga est encore mieux).
  6. Psychos

    La faucheuse Qwaser Nyahahah

    Et Rory Mercury en avatar, rien que ça Bienvenue !
  7. Psychos

    Hello,hello,

    Bonjour melissa et bienvenue sur le site ! Psychos
  8. sankyû ! J'aime bien lire des articles, donc forcément, j'aime bien quand ils sont bien construit, le moins que je puisse faire est de m'appliquer pour faire quelque chose de présentable Et je confirme, l'esprit ne se rapproche pas trop des Jules Vernes Psychos
  9. Psychos

    Et toi, à quoi tu joues ?

    Actuellement Ark : Survival Evolved qui est un très bon jeu de survie mais gourmand. Le reste du temps....et bien le temps justement, les journées ne font pas encore 32 heures donc je rentre du boulot, je suis fatigué et je n'ai pas trop de temps, donc je joue beaucoup à des jeux de gestion ou de construction que je peux quitter quand je veux (ça va de jagged alliance à prison architect en passant par 7 days to die, terraria, starbound, anno, etc.) Sinon, quand j'ai du temps (vacances, etc.) je joue un peu plus, genre à Dayz, resident evil, FF (tous, mais mon cœur va au 7, vivement le remake) Fallout (tous) etc.
  10. Ginga Eiyū Densetsu Legend of the Galactic heroes Synopsis. Nous sommes au 36ème siècle, l'espace est divisé en deux camp qui s'opposent depuis plus de 150 ans : l'Empire Galactique, une monarchie absolue et dynastique qui tire sa source dans la Prusse du 18ème siècle et la Démocratie représentée par la FPA (Free Planets Alliance, Alliance des Planètes Libres). De cette longue guerre finit par émerger deux héros : le jeune Comte Reinhard Von Lohengramm qui dirige une des flotte impériale et Yang Wei-Li, un jeune commandant de flotte de la FPA. Tout deux essayent d'imposer une paix durable entre les deux factions, chacun avec sa façon de faire et sa vision des choses... Fiche technique. * Auteur : Tanaka Yoshiki * Studio : Artland * Genre : Action, Drame, Espace, Science-fiction militaire. * Nombre d'épisodes : 110 épisodes de base auxquels s'ajoutent 24+28 épisodes "Gaiden" * Date de parution : 1988 - 1997 * OAV : Trois films : "Ma conquête des étoiles" (02/1988), "Aigles d'or" (12/1992) et "Prélude à une nouvelle Bataille" (12/1993) * Autres : "Portraits of heroes" série de manga parue de 2007 à nos jours et "Ginga Eiyū Densetsu" la nouvelle dont est issue la série. Avis personnel. Dire que cette série d'anime est "longue" est un euphémisme. Cela peut paraître présomptueux et je vois déjà quelques uns d'entre vous s'avancer du fond de la salle avec des sabres pour me faire regretter ces paroles en hurlant que One piece ou Naruto en proposent beaucoup plus... Néanmoins, je reste sur ma position, Ginga Eiyū Densetsu (que je nommerais désormais GED par simplicité) est une série très longue à regarder car si on parle de 110 épisodes de base, nous parlons de 110 épisodes sérieux, bourrés d'informations, de notions de tactiques et de politique, ce qui peut rendre la chose particulièrement indigeste, aussi sachez le, aucun épisode ne sera bâclé, vous n'aurez pas 15 flashbacks par épisodes, ici vous devrez ingurgiter du nouveau et du sérieux à chaque épisode... La série s'oriente de manière relativement classique dans une narration alternant les deux héros, ainsi épisode après épisode vous verrez parfois se dérouler deux fois une bataille ou un événement, chacun vécu d'un des deux camps, le tout commenté par le narrateur qui -de façon assez bien présentée- raconte les détails tel un présentateur d'une série historique genre "cette décision prise à cet instant aura longuement divisé les historiens sur son influence dans la poursuite de la guerre" on a vraiment l'impression de revivre des événements qui ont marqués une époque. Dire que les personnages sont développés, est presque insultant envers les développeurs car leur biographie peut pour la plupart remplir plusieurs pages. Ce qui est assez logique quand on sait que là ou un animé prend sa source dans un manga, GED prend sa source dans une série de romans futuristes, ce qui rend le scénario particulièrement fouillé et captivant. Loin de tous les Gundam, Macros ou Evangelion, cette série affiche un futur "réaliste", vous n'aurez pas de combinaisons moulante, de gatling laser portatives, de voitures antigrav ou autre, nous restons dans un futur presque "crédible" et même les technologies avancées sont assez bien expliquées pour paraître comme des "évolutions logiques" de ce qu'on connaît/théorise déjà. Les combats et batailles sont très intéressants à suivre, tant dans leurs envergure (point de détachement ici, on va du combat entre deux flottes de 15.000 vaisseaux à l'invasion totale via une armada de 150.000, les victimes se comptent en millions dès le départ et le ton est directement donné : point de fantaisies ici, les pertes comptent, les armées ne surgissent pas du néant et on ne renouvelle pas une génération de pilote en quelques épisodes...Le tout agrémenté de considération logistiques importantes avec des chaînes logistiques des renforts, des lignes de communications, etc. C'est agréable d'avoir un œil (sans que cela ne prenne trop de place dans l'anime) sur ce qu'il se passe au delà d'une flotte de combat ou de la défense d'une planète, on comprend plus facilement pourquoi des renforts ne peuvent pas arriver, pourquoi telle flotte est ralentie etc... Du coté de la musique, vous n'aurez que très peu des musiques qu'on s'attend à entendre dans un conflit de science fiction, au lieu de ça, les auteurs se sont focalisés sur un répertoire très classique, empruntant à Bach, Wagner, Ravel, Dvorak et autres leurs symphonies afin de donner un air épique aux conflits et le pire c'est que ça marche... Toujours dans le registre audio, il faut savoir que malgré le nombre très important de personnages secondaires, JAMAIS un acteur ne donne la réplique à plusieurs d'entre eux, chaque personnage est travaillé et à sa propre voix...On retrouve tellement de nom connus dans les doublages que ça pourrait presque figurer au titre de catalogue des doubleurs d'animés japonais... L'animation peut parfois paraître vieillotte, surtout quand on sort d'un Canaan ou d'un Girls Und Panzer... Mais globalement, il n'a pas trop mal vieillit, les dessins restent jolis et les combats compensent le manque de technologie moderne par un dessin clair et un déroulement très spécifique à l'animé qui soutient le rythme et l'entrecoupe de phases tactiques très intéressantes. En bref, il s'agit pour moi de la meilleure série d'animation science-fiction jamais publiée, pour tout amateur (et même pour les autres hein) je pense qu'elle doit être un "must have" à voir malgré son gros défaut : elle n'a JAMAIS été traduite en français ni même en anglais. Autres. Gineipaedia (Eng) (Eng)Gineiden (Fr) Questions. Une seule, et simple : connaissiez vous GED ? Images. Sources. http://www.gineiden.net/histoire.html https://en.wikipedia.org/wiki/Legend_of_the_Galactic_Heroes http://gineipaedia.com/wiki/Portal:Main
  11. Psychos

    Psychos

    Houlà, que voilà des questions de bon matin, je vais tacher de répondre. De moins en moins, pas par manque de motivation, mais de temps. Je passe beaucoup de temps à lire des bouquins sur mes autres passions, je préfère donc -sauf gros coup de coeur- regarder les animés en vidéos pour varier un peu. Oui, mais je lui préfère le kurma indien. De manière générale, mon alimentation japonaise se limite au sukiyaki et au sushi nigiri de temps à autres. Le reste du temps, je mange un peu de tout, que ça soit chinois, italien, français, etc. Belgo est sufisant, je suis en france pour le boulot, rien de plus Alors, actuellement, je viens de finir Zipang, donc je vais surement switcher sur une série télé ou sur un film ou autre avant de me relancer un autre animé. Coté lecture, je suis actuellement sur le "Précis de l'art de la guerre" de Jomini (un penseur du temps de Clausewitz), je réserve mes lectures à ce type d'ouvrage. Et enfin, j'ai connu le site en faisant des recherche sur divers animes, j'ai consulté quelques temps et comme il m'a plu, je me suis décidé à m'inscrire, rien de très sorcier donc. BTW, merci aux autres bienvenues. Psychos
  12. Psychos

    Psychos

    Bonjour à tous, Simon, 28ans, vivant en alternance en Belgique (normal, c'est chez moi et puis zut) et en France pour le boulot (compliqué tout ça, oui je sais...) On va passer les nombreuses infos superflues (couleurs du caleçon, heure de sortie des poubelles, nombre de chatons consommés à la semaine pour chauffer l'appart, etc.) pour aller à l'esentiel : les animés. Débutés sans trop le savoir étant petit à la télévision avec la belle époque des dessins animés (Goldorak, Albator, Nikki Larson & co) pour ensuite enchainer sur du manga papier principalement (dbz, evangelion, ryo saeba, etc.) tout en louant souvent séries et films à la médiathèques. Avec l'avènement du lecteur dvd sur mon pc, j'ai pu me déchainer et passer (littéralement) des nuits à regarder tout et n'importe quoi. Depuis quelques années, je me suis calmé (bon, travailler toute la journée n'aide pas, j'ai tenté de sensibiliser le patron sur la nécéssité de trois épisodes de One Piece pour se détendre et de deux de Black Lagoon pour se motiver, mais je ne l'ai pas senti très réceptif....j'aurais du éviter les allusion à sa fille tout en présentant Girls und Panzer) Actuellement, j'en suis à me regarder un animé plus ou moins "au pif" de temps en temps, pour continuer à découvrir (ce mois ci : Zipang, très sympatique et relativement sérieux) tout en me relançant un bon vieux classique de temps en temps. Mon animé favori a été pendant pas mal de temps Code Geass, le coté mégalo de Lelouch m'ayant totalement perverti Mais j'ai malheureusement du me rendre à l'évidence que devant LE monument qu'est "Ginga Eiyū Densetsu", Code Geass représente plus une dispute entre 3-4 élèves dans une cour de primaire...oui ça fait mal... Bref, voilà, ça fait déjà quelques infos, cela devrait suffire dans un premier temps, on verra pour completer plus tard si le besoin s'en fait sentir. Psychos
×