Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 08/19/17 in all areas

  1. 3 points
    Pour la postérité, Yannick, ce 25 aout 2017 vient de nous dire qu'il nous invite tous à son mariage. A ressortir lors de l'heureux évènement.
  2. 2 points
    Titre Kimi no Na wa / Your Name Synopsis "Kimi no Na wa" raconte l'histoire de deux adolescents japonais qui vivent dans ce qui semble être deux réalités différentes. Mitsuha Miyamizu vit dans la campagne alors que Taki Tachibana vit à Tokyo. Mitsuha rêve de vivre à Tokyo, méprisant presque sa vie monotone très liée aux traditions locales. Taki a, quant à lui une vie bien remplie, jonglant entre son job d'étudiant, l'école et sa passion pour le dessin, espérant devenir architecte. C'est alors qu'un événement inattendu et inexpliqué se produit : Mitsuha se réveille un matin dans une chambre qui n'est pas la sienne, dans un corps qui n'est autre que celui de Taki, au cœur de Tokyo. Taki se réveille lui aussi dans le corps de Mitsuha à l'autre bout du Japon. C'est un lien magique et irréel qui unit Mitsuha et Taki, un lien qui traverse le temps et l'espace... [Synopsis inspiré de MyAnimeList.net https://myanimelist.net/anime/32281/Kimi_no_Na_wa] Infos pratiques - Ce long métrage d'animation japonaise est le dernier chef-d’œuvre du célèbre Makoto Shinkai, qui en est le réalisateur et le scénariste. C'est ce dernier nous a déjà offert les splendides "La Tour Au-Delà des Nuages", "5 Centimètres par Seconde", "The Garden of Words" et encore d'autres. - "Kimi no Na wa" dure 1 heure 46 minutes. - Le studio d'animation derrière ce long-métrage est CoMiX Wave Films. - Différents genres peuvent être associés ici, comme "supernaturel", "drame", "amour" et dans une moindre mesure "école". [Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Your_Name.#Fiche_technique et MyAnimeList, encore une fois https://myanimelist.net/anime/32281/Kimi_no_Na_wa] Mon avis - "Kimi no Na wa" m'a transportée. Je l'ai vu deux fois jusqu'à présent, et je sais que j'achèterai le DVD pour le voir de nouveau à plusieurs reprises. C'est le plus beau film que j'ai jamais vu, non seulement pour les émotions pures qu'il a animées en moi, mais aussi pour son histoire à mon sens originale et sa fin surprenante et satisfaisante. - J'ai regardé ce film parce qu'il semblait populaire et qu'il recevait de bonnes critiques. Je l'ai vu une première fois en streaming illégal de qualité immonde, et j'ai été le revoir une deuxième fois au cinéma même si j'ai dû y aller seule, car je voulais revivre ce voyage à travers un grand écran en qualité optimale. - Honnêtement, avec toute la popularité du film, la hype de certains à l'approche de sa sortie, certaines très bonnes critiques que j'ai pu lire avant de le voir, et sachant que ce film avait été réalisé et imaginé par Makoto Shikai (car j'ai vraiment apprécié ses autres films), la barre était très haute. Et je n'ai vraiment pas été déçue. Ce film était plus beau, plus soigné, plus profond que les autres. J'ai pu de nouveau me régaler les yeux grâce à des paysages et prises de vues plus beaux qu'en réalité. Dans "Kimi no Na wa", la pluie qui tombe sur les pavés d'un trottoir urbain est un véritable spectacle. Les couleurs sont éblouissantes et me plaisent vraiment. - La narration est plutôt lente dans son ensemble, on nous laisse le temps de découvrir tranquillement le monde fictif dans lequel nous sommes invités à nous immerger. On nous laisse le temps d'assembler les pièces du puzzle qui est au centre de l'intrigue (que je ne spoile pas pour ne pas briser la magie), parce que le film ne nous donne pas la solution de manière explicite. C'est seulement la deuxième fois que j'ai vu le film que j'ai fait certains liens essentiels ou non, et j'ai même cherché davantage d'informations sur internet par la suite, afin de m'enquérir des différentes théories existantes à ce sujet. Pour ceux qui s'y connaissent en narratologie, nous avons affaire ici à une fiction qui laisse des Leerstellen, donc des vides, pour laisser la liberté au spectateur de décortiquer l’intrigue et de réfléchir par lui-même au lieu de se voir servir toutes les informations sur un plateau. La présence de tels vides dans la narration est considérée par de nombreux spécialistes en narratologie comme un gage de qualité. - L'ambiance du long-métrage est plutôt drôle et amusante au début, avec les quelques petites blagues légères et les dialogues du début entre les différents personnages qui me font toujours sourire. À mesure que l'histoire avance, cependant, le ton devient plus sérieux et dramatique, jusqu'à atteindre le climax ultime du film, où on apprend que quelque chose de terrible s'est produit. C'est un évènement qui semble rompre le lien entre nos deux protagonistes principaux : Mitsuha et Taki. C'est à ce moment-là que j'ai été bouleversée. Après avoir été émerveillée et enchantée par les merveilles de l'intrigue, j'ai été d'un coup choquée. L'immersion était parfaite et j'ai ressenti un froid dans ma poitrine comme si on m'avait réellement annoncé quelque chose de grave. D'autres rebondissements tous plus inattendus et émouvants les uns que les autres surviennent encore dans la suite de l'histoire. Je suis passée par plusieurs émotions (choc, tristesse, espoir, bonheur et soulagement) et je n'ai pas pu retenir mes larmes, même dans la salle de cinéma, alors que je rappelle que j'avais déjà vu le film. Heureusement que je l'ai regardé seule dans ma chambre la première fois. Les autres inconnus à ma gauche au cinéma ont également craqué et j'entendais certaines personnes retenir leur respiration pendant certains passages clés de "Kimi no Na wa". - J'ai trouvé l'animation fluide et les dessins soignés. Les arrière-plans sont en tout temps magnifiques. J'ai l'impression qu'on pourrait mettre pause à n'importe quel moment pour prendre un screenshot et se retrouver avec un fond d'écran qu'on pourrait admirer longuement. Je trouve les traits des personnages fins et les proportions (par exemple, la taille de leurs yeux) raisonnables. Aucun détail ne m'a choquée et comme je l'ai déjà dit, j'ai vraiment apprécié la qualité graphique du film. C'est selon moi un gros point fort de "Kimi no Na wa". Les dessins sont vraiment colorés, c'est-à-dire que les couleurs ressortent vraiment, il y a beaucoup de lumière et il me semble que cela "brille" par moments, avec des rajouts de petits points de couleurs à certains endroits, notamment dans les paysages. Les couleurs sont plutôt des couleurs pastels que des couleurs très vives. - À mon sens, on s'attache vite aux personnages parce qu'ils sont tout simplement sympathiques et drôles, avant de se lancer dans une aventure, soit à leur niveau pour les personnages secondaires, soit à la limite de l'impossible pour les deux principaux. Si je devais leur donner deux qualités, je dirais qu'ils sont mignons et courageux. Je n'ai pas le souvenir d'avoir trouvé un personnage cliché ou inutile, ils ont à mon sens tous leur petit ou grand rôle à jouer dans le film. - Je conseille "Kimi no Na wa" à tous ceux qui aiment les animés ou autres films émouvants et subtils, qui apprécient également les dessins colorés et se voir offrir de jolis paysages plutôt qu'une action constante. Il faut de plus supporter la lenteur, se détendre et se laisser emporter par le film. Ceux qui préfèrent les films avec beaucoup d'action et qui trouvent que certains films "jouent trop sur la corde sensible" ne seront probablement pas touchés par ce film mais seront par contre peut-être ennuyés par cette histoire d'amour. Le plus simple pour moi est encore de dire que si vous avez aimé les autres films de Shinkai, particulièrement l'histoire de "La Tour Au-Delà des Nuages" et la qualité graphique colorée de "The Garden of Words", vous aimerez certainement regarder "Kimi no Na wa". - En ce qui concerne la musique du film, l'OST est faite par le groupe RADWIMPS, qui a été sans doute une belle découverte pour moi. Si vous aimez le rock japonais moderne, vous aimerez cette musique. Il va sans dire que le film comporte de jolis morceaux classiques joués au piano et au violon et sait placer des moments de silence lorsque cela s'avère opportun. En ce qui concerne le doublage, j'ai regardé le film en VO sous-titrée anglais puis en VO sous-titrée français, donc je ne peux pas faire de commentaire là-dessus. Autres - J'ai complètement flashé sur "Yume Tourou" qui sert d'opening au film et que je connais presque par cœur. C'est "Nandemonaiya" qui fait office d'ending, et lorsqu'on recherche les paroles de cette chanson, on ne peut que les trouver drôles et mignonnes à la fois. Une autre musique plus rythmée fétiche du film est "Zen Zen Sense", que j'ai pas mal jouée sur osu! aussi pour la petite anecdote. - Voici le trailer VOSTFR du film : Et le trailer VF : Questions Pour ceux d'entre vous qui ont vu le film, n'hésitez pas à réagir et à donner votre avis, qu'il soit similaire ou complètement différent du mien ! Pensez-vous que "Kimi no Na wa" est complètement dans la lignée de ses précédents long-métrages ou se distingue-t-il particulièrement ? Merci de m'avoir lue ! Sources - Jaquette pour la section "titre" : Crunchyroll.com : http://img1.ak.crunchyroll.com/i/spire4/ec26fc775a78790b1a40e8525d4600431476424333_full.jpg - Images dans la section "Mon avis" : imgur.com : http://imgur.com/gallery/meibc - Trailer VOSTFR : Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=joG0oBJnzVc&t=30s - Trailer VF : Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=AROOK45LXXg Tous les liens mentionnés ici ont été visités pour la dernière fois le 2 août 2017.
  3. 2 points
    Escaflowne est un de mes animes favoris. Je l'avais découvert grâce à AB3 qui diffusait des animes le matin à une époque, je me levais à 6h alors que j'habitais à 10min à pied de mon école rien que pour le voir (me souviens même que ma mère avait peur que je fatigue et m'avait demandé de stopper à genre 5 épisodes de la fin, heureusement je l'ai persuadée de me laisser finir la série) XD J'ai d'ailleurs acheté la black box des 26 épisodes. L'univers m'a bien plu avec tout ce mélange qui forme pourtant je trouve quelque chose de cohérent, la série ne m'a pas fait trouver étrange d'avoir des mechas à côté de châteaux médiévaux. La bande-son est splendide comme dit précédemment. Graphiquement encore aujourd'hui la série est meilleure que certains animes récents, c'est dire. Bon le coup du nez me fera toujours caler %) Je suis pas attachée à tous les persos mais la plupart sont sympas (certains a leur propre manière)! Un scénario fort bon à mon goût aussi. Mon avis est ici très court car il faudrait que je revoie cette série une 3ème fois pour faire quelque chose de plus détaillé mais une chose est sûre: J'ADORE ESCAFLOWNE. Après niveau animation y a aussi le film mais ce n'est pas la bonne catégorie pour en parler =3 Ah et une excellente AMV si ça vous tente:
  4. 2 points
    Je serai présente! :M Et je remonte sur scène pour le catwalk \o
  5. 2 points
    Salutations à tous, voilà c'est ma première annonce de convention. Je voulait aller à la rétro MIA le samedi 7 mais une convention à côté de chez moi à lieu ?? Donc c'est le festimanga, petit convention organiser par la bibliothèque de Morlanwelz Le samedi 7 Octobre de 10h à 18h entré gratuite https://www.facebook.com/events/2012233152332733/?ti=as Il va avoir plusieurs activités : quiz, sumo etc J'ai déjà participé à la première et deuxième fois qu'ils ont organisé car c'est la 3eme et c'était amusant, bien. Si vous voulez d'autre info dites ? Et désolé à Yukichi Kuro je serai pas là à la rétro MIA le samedi ??
  6. 2 points
    Yojim, tu viens de combler l'unique défaut que tu avais. Je suis fier de toi!
  7. 2 points
    Bonjour/Bonsoir/Salut Vulkan d'un pseudonyme se prononçant Clin-k-t-z. Je m'occupe donc de ma présentation, car Plouck et Lambda me pointe un flingue sur la tempe pour que je l'écrive. Description en quelques points : -Bon tout d'abords la modestie est la première de nos nombreuses qualités dans ma famille, c'est ma maman qui me l'a dit. - Je n'utilise jaaaaaaaamais l'ironie, le sarcasme et l'humour. C'est pour les péons. - Je lis tous les jours du manga. -j'suis moi et c'est déjà bien. Sachez le. - je n'ai plus 20 ans depuis 3 ans. - j'ai développer le syndrome du Roleplay, à cause de certains amis et j'ai donc mon propre roleplay. -j'ai fais des études en belgiques à St-Luc puis aux beaux arts à Tournai. Spécialisation Illustration, game design, conception 3d et jeux vidéos. ( oui ça fais beaucoup) -Je sais cuisiner. - Je suis actuellement Artiste indépendant et je commence mon affaire. 3D, illustration, sculpture et peut être j'espère impression 3d. J'aime les burgers et le saucisson. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas.. la réponse sera 42. J'me suis inscrit pour les fesses de plouck, trouver des gens Lambda et développer un complexe de supériorité du au sang de licorne-patate qui coule dans mes veines. Je pense que c'est assez. Oh niveau physique j'suis bonne lol, non je déc j'suis portugais et belge d'origine... alors niveau poil et bide a bière... j'vous dit pas le carnage.
  8. 1 point
    C'est parti pour le grand voyage ! A dans huit mois, les gens, vous allez me manquer ♥
  9. 1 point
    C'était intéressant à voir, merci Kyle!
  10. 1 point
    Salut et bienvenue à toi! Vraiment sympa ce qui se prépare pour la BD numérique! Ça promet! :)
  11. 1 point
    Je suis d'accord avec @Kyle hyde, les phrases proposées sont un peu... comment dire... clichées. C'est pas pour être méchante, hein, mais on dirait que tu as sélectionné quelques phrases au pif sur internet, que tu t'es dit "il me faut une phrase, à l'abordage !" et... ben ça va pas. Il faut vraiment une phrase qui te fasse vivre, pas un truc genre "j'aime bien". Pour ma part, je souhaiterais me faire tatouer "on ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux" mais je sais que c'est la bonne citation, car elle fait désormais partie de moi, qu'elle me fait vivre, en quelque sorte. Faut le sentir, ce feeling, avec le tatouage qu'on souhaite. C'est un peu dur à expliquer, mais je te déconseille, comme Kyle. Ce n'est, à mon sens, pas assez ancré au fond de toi. Bref, sinon, pour moi, un tatouage panda depuis deux semaines, je suis joie
  12. 1 point
    "Tout le monde n'est pas prêt pour Jojo's" Sooooooo true my friend... Et pourtant il est à l'origine de tant de séries...
  13. 1 point
    Messieurs, bien sûr que je vais argumenter. L'absence de développement était fait exprès ! Et j'ai donc un grand plaisir à vous expliquer le pourquoi après vous avoir fait déridé. Je vais commencer de façon directe. Aussi direct qu'une droite d'un boxeur poids lourds façon Takamura. Les phrases qui sont sélectionnées sont dignes/équivalent/résonnent comme ceux d'un baraki. Et je suis d'ailleurs étonné que personnes ne soulève l'impression qu'elles dégagent ! En fait, vous êtes tous coupables ! S'il y avait un juré, j'espère qu'il condamnerait votre laxisme. Bien sûr, un tatouage est personnel (comme le bon monsieur Yellowman le souligne précédemment), mais réfléchissez un instant au message qu'il transmet. Est-ce qu'il représente son hôte ? Il y a une marque de son histoire ? Ici, on a l'impression qu'on emprunte le style de quelqu'un, pour se l'approprier. Ce qui est digne de ces gars qui vont à la salle de sport et qui ont des tatouages tribaux/samoa. On se donne un genre, car les tatouages, c'est trop cool ! En plus, notre victime hésite. Avec illustrations, 4 choix, ... Bref, rien de certain, ce n'est pas mûr. Ce ne sont pas des questions avec un projet solide où on demande des informations pour peaufiner. C'est pour ça que j'ai sobrement indiqué qu'il allait le regretter. Mais je suis quelqu'un de bonne foi et je ne peux que donner des conseils dans l'optique de te forger ce filigrane ! Tout d'abord, inspire-toi de toi. Écoute et voit ce qu'il doit symboliser pour toi. Ne tangue pas vers le "mélodramatique" ou "victorieux conquérant", ce n'est pas cool et c'est digne des citations kikoolesque de facebook. Ensuite, il y a des salons du tatouages, tu peux en visiter c'est très cool à faire quand ça a lieu. On découvre beaucoup de style insoupçonné qui pourront t'aller bien mieux qu'un truc fait à la va-vite. Tu as même un ouvrage sur les tatouages geek/pop culture qui sera disponible très prochainement chez huginn et muninn ! De quoi te faire des idées pour encore plus t'affirmer dans la réalisation. Enfin, l’emplacement dépendra tout simplement de la forme finale, je pense. Voilà, ceci sont des vrais conseils prodigués par un grand amateur qui y baigne depuis fort longtemps. Ceci est une énorme synthèse des différentes discussions que j'ai eu avec les personnes. L'impression que certaines citations donnent ou encore, ce qu'il peut représenter. Sur ce, mes amis ! Je vous laisse et je retourne à mes sombres occupations. Quant à notre client, j'espère que tu arriveras à trouver tes réponses et que ton tatouages sera ton propre monument personnalisé ~ PS : Fiou, qu'est-ce que je suis en forme mDr ça manque de ouech et d'abréviation ...
  14. 1 point
    Ce soir (tard dans la nuit, pendant que Batman fait son job), il y avait le nintendo direct ~ Il y avait quelques belles annonces et puis d'autre où on sent le remplissage. Un peu comme ce que j'essaie de faire ici pour étoffer le contenu de mon message. ◣ Tout d'abord, on a droit à une grosse immersion pour le prochain Xenoblade 2. Qui fait un inventaire de son univers, scénario (so shonen), gameplay et surtout le visuel. C'est beau, c'est claquant, il y a un peu de paillette. Un bon money shot. ◣ Pour moi l'annonce est un nouveau RPG de square enix réalisé par la team de bravely default. On reconnait le style old school mixé à de la 3D qu'ils renomment HD-2D. Le gameplay a l'air sympa, l'ambiance aussi et ça a l'air chaleureux. Nom de code : Project Octopath ◣ Entre-temps, on découvre que nintendo se lance dans les jeux de sport avec fifa 2018, nba 2k18 ou encore W2k18. Pour l’occasion, vous pourrez obtenir le personnage du roi dedede en DLC qui se sera entrainé pour faire du catch de la façon la plus viril qui soit ! ◣ Enfin, on termine avec le très attendu Mario Odyssey qui en montre toujours plus et confirme son héritage de l'époque de la N64. Mais il n'y a pas grand-chose à dire car ça avait déjà l'air cool ... Donc, ça ne change pas forcément. En dehors qu'il y aura trois amiibo très cool pour l'occaz (perso, çe me donne des envies de mariage juste pour les placer sur le gâteau de fin de cérémonie). Ainsi qu'un pack Switch + le game. Vous pouvez revoir l'intégralité du live ici~~
  15. 1 point
    @Kuro Si tu veux en parler plus sérieusement, c'est plus sur ce topic. Ici, c'est pour parler des derniers achats et des sorties ~ J'ai acheté la réédition totalement pigeon de GTO ainsi que GTO Young ! C'est cool car le tome 1 et 2 de GTO sont à 3 euros la bonne occaz pour se lancer dans la série pour de bon. J'ai également fini d'acheter mes full metal alchemist et j'ai aussi pris les 5 tomes de Drifters ! Car c'est tout aussi nanar qu'Hellsing~~<3 Je pense bientôt commencer Gangsta car j'aimais bien le design et les perso badass ... Bref, wait and see. Sinon, en nouveauté il y a Vigilant de my hero academia qui a l'air fun aussi ! Et pour revenir sur cette série, Ki-oon a sorti un SUPER shikishi !!! N'hésitez pas à le demander auprès de vos libraires~
  16. 1 point
    Pour l'instant, il y a @GoThiQue31, @HeR0, @Wany , moi et une toute nouvelle @Feuilla ^^
  17. 1 point
    Salut tout le monde, le groupe de travail avance bien, mais pour l'instant, nous ne sommes pas trop nombreux. Du coup, on recherche d'autres membres qui veulent se joindre a l'aventure. Mais c'est quoi un parrain ? Tout d'abord, un '' Parrain '' est membre qui est prêt a donner de son temps libre pour aider les nouveaux à s’intégrer au forum et à la communauté Belgotaku. Il est le vrai premièr contact du nouveau membre, il doit pouvoir l'aider dans le forum. Je veux devenir parrain, comment je procède ? Pour être parrain, on demande quelques prérequis ( ce sont pas des prérequis très compliqués ) -Avoir du temps libre pour ses futurs filleuls et les réunions -Participer aux sorties de Belgotaku -Ne pas être timide ( du coup , ne pas avoir peur du contact avec un inconnu ) -Etre sympathique -Avoir une ancienneté d'au moins 3 mois sur le forum Si vous avez tous les prérequis ( ou presque ), envoyez simplement un MP à Plouck avec comme sujet Futur parrain , et de me dire pourquoi vous voulez devenir parrain. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 15 octobre
  18. 1 point
    Moi aussi j'y serai ! :D En tout cas (le c/c typique de l'orga débordé) : => INSCRIPTIONS CONCOURS COSPLAY ICI <= Le règlement et les infos sont dans le formulaire
  19. 1 point
    Bien le bonjour à toi la stalkeuse carolo, Donc si tu es de la meme région, vu que t'observe et voit tout, tu m'as déjà vu ? ... Là j'ai franchement peur car peu de vrais gens savent que je suis ici :D Tu as été à la splendide fête du vitoulet ce week-end ? Moi pas car je ne jure que par le boulet :P Oh, tu lis plus des shonen, seinen ou autre genre ? Si tu aimes pas les filles naises, faut lire Yotsuba car elle est marrante et apporte plein de rire (tout comme naru dans Bakuman). Tu fais quoi de beau dans la vraie vie ? Bon amusement chez nous =)
  20. 1 point
    O tanjôbi omedetô @Wany \o/. *t'envoies plein de pâtisseries virtuelles*
  21. 1 point
    Bienvenue! L'inscription chez BBGO (big brothers go) s'est déroulée jusqu'à présent sans problèmes. Le jeu commence dès l'inscription, es-tu l'observatrice ou te le fais-t-on croire? Sans vouloir te faire peur, le guide de Luna "quel type de méchant es tu?" te permettra de voir si observer sera suffisant... Present day. Present Time! Ha Ha Ha!
  22. 1 point
    C'est pas grave tu trouveras la réponse en venant à nos sorties ;) ! Arya propose une balade a Bruxelles fin septembre si ça te dit de rencontrer quelques membres et KyeongNam une sortie au cinéma.
  23. 1 point
    J'en serai également, stand Subarashii oblige ! N'hésitez pas à venir me faire un petit coucou, histoire que je puisse enfin mettre un visage sur les nouvelles têtes de BGO de ces 2 ou 3 dernières années... ou me souvenir de qui est qui dans les anciens :p (Et puis, il y aura des quizz et des cadeaux aussi !)
  24. 1 point
  25. 1 point
    Hello, hello ! La bienvenue à toi :D
  26. 1 point
    Je l'ai vu une fois, au cinéma lors de la sortie BGO sur Liège d'ailleurs. J'ai beaucoup aimé! Visuellement y a rien à redire car c'est beau ** Emotionnellement le film a réussi son coup sur moi (Oji et Gatsu qui étaient à côté de moi pourront confirmer que je décrochais pas), du coup c'est déjà un bon point pour que j'aime. Auditivement c'était sympathique, j'ai l'OST ^^ Les personnages ont su me plaire sans qu'un en particulier ne me marque. Ca passait pour voir le film mais j'ignore si j'aurais pensé pareil pour tous dans un autre contexte par contre. Bon maintenant j'aime le couple principal hein, bien sûr =3 Niveau scénario j'ai pas vu venir le climax et à partir de là je me demandais comment ils allaient se débrouiller pour résoudre le problème qui se présentait à eux, vraiment. Maintenant pour la fin, elle est clairement ainsi pour être satisfaisante je pense. C'est pas vraiment une plainte parce que j'aime %) Bref, je ne sais pas s'il fait partie des incontournables de l'animation japonaise mais perso je le conseille \o
  27. 1 point
    Ahah justement les deux là sont mes préférés ! :p Oui voilà, mon but n'est pas forcément que tout le monde puisse le lire, mais après ça peut encore changer.. pas envie de le regretter plus tard :p
  28. 1 point
    Je viens de terminer hanayamata et j'ai apprécié. C'est un petit anime tranche de vie sans prise de tête. C'est l'histoire de collégiennes qui lancent un club de yosakoi. Ca me fait penser un peu a k-on sauf que c'est sur le thème du yosakoi, et si vous ne conaissez pas cette danse japonaise, je vous conseille de googler parceque le yasokoi c'est trop cool
  29. 1 point
    Merci je vais le lui transmettre des que je le vois Voilà je lui est transmis , il a compris et il s'excuse (un truc qui n'à rien ń avoir tu c'est qui était à la fête de la bd ) merci ď avance Je te suis parce que tu es trop simpa
  30. 1 point
    Salut mes petites Raflesias :) Je viens de recevoir mon dernier achat manga :D j'ai la série complète maintenant :)
  31. 1 point
  32. 1 point
    Bon Anniversaire Miku 10 ans d'existence.
  33. 1 point
    Library Wars - Love & War ____ _Toshokan Sensou Résumé Dans un monde dystopique où le gouvernement a entrepris une action de censure des livres, les bibliothèques se battent (littéralement) pour préserver les ouvrages litigieux, au nom de la liberté d'expression. Iku Kasahara, notre héroïne, s'engage dans les forces de défense bibliothécaires ! Sa motivation : le souvenir d'un agent des bibliothèques, trop classe, qui l'a aidée à sauver un livre lors d'une rafle du gouvernement. Sa conviction faiblira-t-elle face à son instructeur infernal, le lieutenant Dojo ? Sera-t-elle à la hauteur dans toutes les épreuves physiques et mentales qui l'attendent ? Et finalement, arrivera-t-elle à retrouver son "prince charmant" ? Infos pratiques Shojo ♥ action, comédie, romance Scénariste : Hiro Arikawa Dessinateur : Kiiro Yumi En cours : 12 tomes à ce jour (terminé en 15 tomes au Japon) Editions Glénat Mon avis Il faut savoir que Library Wars est mon shojo préféré, et c'est clairement le manga de ce genre qui me parle le plus. Je vais essayer d'être concise et structurée, même si au fond de mon petit cœur ça fait doki doki (lol) ! Une héroïne pas nunuche L'héroïne, Iku Kasahara, est loin de se laisser marcher sur les pieds ! Bien que parfois elle ait un petit coup de blues, ce n'est pas une crucruche-nunuche qui passe son temps à pleurnicher comme les filles des autres manga shojo. Loin de gaspiller son temps pour se pomponner, c'est une femme d'action ! Même si elle a quand même de temps en temps le syndrome du trébuchage shojo (vous savez, quand l'héroïne trébuche et qu'un beau jeune homme la rattrape)... Des personnages secondaires qui mettent de l'ambiance Les personnages secondaires sont très sympathiques, ils ont chacun un caractère bien trempé sans pour autant tomber dans la caricature ou le cliché. Une fois, on m'a demandé si les tsundere c'était toujours des filles ; j'ai un contre-exemple masculin parfait à vous présenter : le lieutenant Dojo (je ne vous en dirai pas plus hihihi). En tout cas, tous ces personnages (et l'héroïne, aussi) permettent d'alléger le ton pour insérer beaucoup d'humour dans le manga, ce qui rend la lecture d'autant plus agréable. Exemple d'une planche du premier chapitre (pas de spoil) : Un contexte intelligent et original Ce n'est pas souvent qu'on a droit à un shojo en pleine dystopie ! Les questions de la censure, de la liberté d'expression sont abordées doucement tout au long du récit, et pas d'une manière manichéenne pour un sou. En plus, grâce à ce contexte, on a droit à de chouettes séquences d'action, parfois ça déménage ! Contrairement à ce que pourrait faire croire la couverture ultra-rose... (Dans le long-métrage d'anime, qui fait suite à la série, il y a même une course-poursuite en voiture, trop cool !) Des dessins tout à fait corrects Graphiquement, les dessins sont typiquement shojo (grands yeux, un peu d'étoiles de temps en temps...). Heureusement, les personnages sont très facilement reconnaissables, grâce à leurs coupes de cheveux tout à fait différentes (contrairement aux shojo où y'a un gars aux cheveux noirs et sa copie conforme aux cheveux blonds, vous voyez ce que je veux dire n'est-ce pas ?). Dans l'anime, les graphismes sont un peu moins niaiseux, donc si ça vous rebute n'hésitez pas à aller vers cette version, l'adaptation est tout à fait fidèle ! Une multitude d’adaptations Du côté adaptations, et j'ai déjà survolé le sujet plus haut, nous sommes assez gâtés : au départ, Library Wars était un light novel, qui a été ensuite adapté en manga, qui a été adapté en anime, qui a bénéficié d'une suite en film d'animation, et l'année dernière le light novel a aussi été adapté en film live. En ce qui concerne la nouvelle, je ne l'ai pas encore lue mais je sais qu'elle est éditée chez nous (Glénat, comme le manga). L'anime (12 épisodes + 1 oav) est calqué sur le manga, ne présente pas de différences scénaristiques mais se distingue par ses graphismes moins shojo. Le long-métrage d'animation, très soigné, est la suite directe de la série. En ce qui concerne le film live, je ne l'ai pas encore vu, mais j'ai peur que le lieutenant Dojo ait trop une sale gueule (je viens de vérifier et c'est le cas... on va peut-être éviter...). J'étais partie dans l'idée de faire une courte fiche sur Library Wars, et voilà au final un petit pavé sur mon shojo préféré. Merci de votre lecture, j'espère en tout cas que je vous aurai donné envie d'essayer ce super manga à la couverture sournoisement rose ! Bonne nouvelle, vous pouvez lire les premières pages ici, pour vous faire une idée !
  34. 1 point
    Crunchyroll qui va localiser des mobage :D Adieu Vie sociale je t'aimais bien :D
  35. 1 point
    JOYEUX anniversaire @Abdulito !! (par contre, il n'y a pas un bug ? Tu ne devrais pas avoir 22 ans ? xD )
  36. 1 point
  37. 1 point
    M'étant rendu compte que la majorité de mes sources étaient vidéastes, je vous propose deux bédés* parlant de bouts d'histoire sociétale. Ce sujet n'est pas du tout ce qui m'intéresse le plus au monde, mais les bédés, oui. Et celles-ci nous happent et nous apprennent beaucoup de choses sur un passé très, très proche que nos parents et grands-parents ont connu, mais duquel on parle très peu. Racontées par de vraies personnes, qui ont fourni aux auteurs de vrais témoignages, elles sont vraiment bien foutues, graphiquement et moralement jolies, humaines, bref, trokoul. *Comme indiqué dans les infos sur le topic du tout premier post, je partage ces œuvres ici, et non pas dans le Made in Bayday, parce-que ce ne sont pas des œuvres de fiction, parce-qu'elles ont pour objectif de partager un bout d'histoire et de culture. Elles ont donc une place ici. Bien entendu, vous pouvez en parler plus avant et échanger vos avis dans le Made in Bayday ! Note : Je mets des liens vers Amazon par simple facilité de regroupement. C'est bien sûr à vous qu'il appartient de choisir où vous procurer ces ouvrages, et si possible en librairie ! Les Mauvaises Gens Étienne Davodeau Résumé : Les Mauges. Une région rurale, catholique et ouvrière de l'ouest français. Les années 50. Quittant l'école au seuil de l'adolescence, des centaines de jeunes gens découvrent l'usine et ses pénibles conditions de travail. Avec l'église, elle semble être l'horizon indépassable de leur quotidien. Sur ces terres longtemps considérées comme rétives aux changements, certains d'entre eux se lancent pourtant dans l'action militante. Pourquoi ? Comment ? De l'immédiat après-guerre à l'accession de la gauche au pouvoir en 1981, Les Mauvaises Gens raconte ce désir d'émancipation collective, ses difficultés, ses limites et ses espoirs. C'est à travers l'expérience de ses propres parents et de leurs amis militants qu’Étienne Davodeau dresse ce portrait passionnant du monde ouvrier et de ses combats. Au fil de ces pages, c'est non seulement l'histoire de toute une région qui se dessine, mais aussi celle d'une France en pleine mutation. Disponibilité : trouvable en librairie et sur n'importe quel site internet de vente. °~~~~~~~~~~~~~~~~~~~°~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~° La Communauté (l'intégral) Hervé Tanquerelle et Yann Benoit Résumé : En racontant la création et l’évolution d’une communauté, qui s’est dès le départ appuyée sur une activité économique en marge du consumérisme, Tanquerelle témoigne d’une aventure unique et hors norme qui a, au fil du temps, défié l’utopie de cette époque. Pour la seconde partie des entretiens avec son beau-père, Yann Benoît, Hervé Tanquerelle décide de faire aussi parler sa fille, gamine à l’époque (qui se trouve être son épouse aujourd’hui). Comment vit-on concrètement sur un même lieu, à une vingtaine d’adultes et autant d’enfants ? Comment fait-on perdurer une utopie ? Comment gère-t-on la prospérité ? Loin des clichés hippies, sans détours et sans tabou, ce dernier tome évoque les grands principes de la vie communautaire en train de se fissurer à l’épreuve de la réalité. Disponibilité : trouvable en librairie et sur n'importe quel site internet de vente.
  38. 1 point
    °~~~~~~~~~~~~~~~~~~~°~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~° Au menu en ce moment (mise à jour à chaque nouveau post pertinent) ____________________________________ _____________ ✯---- Cuisine de l'Esprit ----✯ _____________ Phi [jeu vidéo + philosophie] (vidéos) _____________ ✯---- Plateaux de Cultures ----✯ _____________ Occulture [légendes + croyances + bestiaire] (vidéos) _____________ ✯---- Terrines de Société ----✯ _____________ Duo de BD sur lit de changements sociétaux Les Mauvaises gens [naissance du syndicalisme + vie des campagnes + évolution du travail] + La Communauté [années 70 + vivre ensemble + autarcie] _____________ ✯---- Buffet des Sciences ----✯ _____________ Le Mystère du monde quantique [physique] (Bande-Dessinée) E-Penser [physique] (vidéos) Brochette de vidéastes Scienteux Docteur Nozman [physique + chimie + biologie] + Dirty Biology [biologie + science du comportement animal + divers] + Experiment Boy [chimie + physique + explosions] °~~~~~~~~~~~~~~~~~~~°~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~° °~~~~~~~~~~~~~~~~~~~°~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~° ✩ INFOS SUR LE TOPIC ✩ °~~~~~~~~~~~~~~~~~~~°~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~° ❦ Bonnes découvertes et bons partages ! ❦ °~~~~~~~~~~~~~~~~~~~°~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~°
  39. 1 point
    La chose qui m'a le plus marquée dans ce film, ce ne sont ni l'histoire, ni le graphisme, mais les effets spéciaux (sFX pour les intimes). Les effets de réfraction de la lumière sur une lentille d'objectif fictif, la pluie (comme le note @Adova), la brume et la perspective atmosphérique... Ça fait du bien aux yeux, car ils sont très bien gérés et très bien intégrés au dessin, ce qui est pas couru d'avance. Je me retrouve tout à fait dans ton avis, Kyle, je n'ai rien à y ajouter. La seule chose qui diffère dans nos ressentis, c'est que je l'ai bien aimé, malgré ses quelques défauts (voir le spoiler de ton message et la naïveté inhérente à ce genre de films) et malgré la conclusion que j'ai trouvé certes satisfaisante d'un point de vue émotionnel, mais absolument pas logique (même s'il s'agit d'une œuvre de fiction, blablibla, on se rappelle quand même qu'elle est traitée de manière très réaliste) (attention ça spoile grave maggle) : Donc mh, ça m'a laissée sur un étrange déséquilibre avec le reste du film. Il m'est resté cependant agréable, sans non-plus, tout comme Kyle, lui octroyer une place de chef-d’œuvre dans mon cœur. Disons que Kimi no na wa est un super film d'animation bourré de qualités, ce qui en fait, objectivement, un chef-d'oeuvre tout à fait probable. Mais de manière subjective, si je l'ai énormément apprécié pour l'écriture de ses persos, son élément fantastique, ses sFX et ses couleurs (*roule d'allégresse*), je l'ai surtout apprécié en tant que divertissement, sans toute la montée de la hype qui a suivi ses premières projections (vu qu'à part le résumé, j'avais rien vu/lu/entendu au sujet du film avant d'aller le voir, donc pas de pubs, ni de critiques, touça quoi). En conclusion, je le recommande à mort, pour sûr et avec bienveillance. Surtout pour le concept de l'histoire en lui-même et pour les graphismes (ce sont les deux éléments qui m'intéressent le plus dans toute œuvre de divertissement, de toute façon). C'est ensuite à chacun de voir s'ils y ont été sensibles ou non, à quel degré, et à quels éléments !
  40. 1 point
    Je pense qu'on va bien s'entendre une autre fan de FF @Adova
  41. 1 point
    J'ai l'anglais en plus, ça fait trilingue avec mon vieux français. Je n'ai aucune restriction de style dans ce que je regarde en général, De ta liste, les seuls que je n'ai pas vu sont Ano Natsu (la suite spirituelle de Onegai teacher), Yona et Tsuki ga kirei. Angel beats Drôle et émouvant, Nagi et son concept génial et Steins gate qui le meilleur anime de voyage dans le temps quoi XD. Je vais essayer de compléter mon myanimelist peu à peu car il y a trop de trucs. N'hésite pas si tu veux faire des sorties ou des soirées à me contacter ^^.
  42. 1 point
    Tu devrais changer le titre de ce topic. Tu n'essaies pas, tu fais de très bonne vidéo !
  43. 1 point
    Je n'avais jamais vu ton post mais je peux essayer d'apporter un élément de réponse (2 ans plus tard), vivant au Japon. J'ai longtemps pensé comme toi en ce qui concerne la rancune des Coréens et des Chinois envers le Japon. Cependant, il faut savoir que les Coréens résidant sur le sol japonais seraient très souvent discriminés, que ce soit par les habitants ou au niveau de l'emploi. Cela au point que certains auraient recours à la chirurgie esthétique ou dissimuleraient leur origines en changeant de nom. C'est un climat qui favorise beaucoup la rancune. Ça peut également paraître fou, mais le premier ministre actuel (ainsi que le précédent) se rend chaque année au temple Yasukuni où il rend hommage aux criminels de guerre. C'est en grande partie responsable de cette rancune qui persiste. Dernière anecdote, la période actuelle au Japon est toujours baptisée "période de l'après-guerre". Un tout petit détail, qui en dit pourtant long. Autant dire que ni le Japon, ni la Corée ne sont actuellement en mesure de tirer un trait sur le passé.
  44. 1 point
    J'y suis allé et j'ai trouvé ça vraiment sympa: des bonnes affaires à faire (Figurines pas trop chères, des mangas d'occase à 2.7€/tome, ...). Ce que j'ai bien aimé aussi c'était les exposant super abordables, avec qui on a pu discuter et tout. J'aime beaucoup les "petites conventions" pour ça. Et les sushis offerts le samedi matin, miam :p
  45. 1 point
    Je me suis remis au jeux Kirby et ça se voit XD J'ai rejoué à Kirby's Dream Land sur Game Boy, j'avais fini le jeu il y quelques années mais je n'avais jamais fini l'extra game. C'est comme le jeu normal mais avec des ennemi différents, plus coriaces et des comportements différents pour les boss. Vu que le jeu normal est trop facile comparé à l'extra game, j'avais absolument envie de le terminer, maintenant c'est chose faite Je jouerai bien à Kirby's Adventure maintenant
  46. 1 point
    Que de souvenir, on avait même fait une sortie BGO pour aller le voir sur Namur ~ Personnellement, je suis de ceux qui n'ont pas été émerveillé par le film. Je l'ai trouvé sympathique et je m'en souviens encore assez bien mais ça en reste là. Je trouve que la naïveté peut être touchante et justifie la détermination des protagonistes à se trouver. Grâce au quotidien qui est décrit, on peut facilement s'attacher aux personnages et l'humour est là pour favoriser ce côté familial. En plus, le ton léger mais honnête, s'inverse avec la deuxième partie qui se transforme en course contre la montre. Du coup, le rythme qui s’accélère combiné à l'attachement des perso font qu'on a envie que ça se termine bien pour eux. Et pour couronner le tout, la petite touche de fantastique est amené si naturellement qu'il réussit l'exercice de s'offrir une présence naturelle dans le scénario. Et faut avouer qu'en plus de ça, il n'obscurcit aucunement la trame principale et joue le rôle de justification à tout ça. Malgré tous ces aspects, je n'ai pas trouvé l'aura d’œuvre culte qu'on parlait dans les médias. Je l'ai trouvé un peu long et il y a des séquences où c'est un peu WTF au niveau des comportements. Peut-être que c'était trop gentil/naïf pour moi. Que c'était aussi mou qu'un mars au soleil. Que les protagonistes qui sont teenage ce n'est plus mon trip. Ou pire ! Que je suis un vieux blasé qui rumine dans son coin que la vie est nulle et que c'était mieux avant ! Mais sur ce dernier point, je doute fortement ! Bref, c'était sympa et l'ambiance très estivale était cool mais clairement pas de là à l'élever au rang d’œuvre culte à voir absolument.
  47. 1 point
    Ca, je ne sais pas, je parlais en général (et je ne cherchais surtout pas à les excuser, pour moi on fait bien ou on ne fait pas). Tout ce que je voulais dire c'était que bien que ce ne soit pas le rôle des éditeurs, il faut néanmoins s'attendre à rencontrer le cas de plus en plus souvent. Et sans passer par la case financement participatif.
  48. 1 point
    Bon sujet^^ En ce moment je relis Mushishi, un seinen original et poétique^^ Le 1er Tome de Soul Eater est pas top, j'ai eu le même problème que Jono... Le coup de présenter les perso principaux dans tout le tome 1, bofbof... Mais le titre gagne rapidement en profondeur, noirceur,originalité et surtout folie^^ En plus il est relativement court (25 tomes)
×